Le groupe Palmeraie va céder 20% du capital de Dolidol

613

Le groupe Palmeraie va ouvrir le capital de sa filiale Dolidol à un fonds d’investissement étranger. L’opération qui est à un stade avancé devrait se conclure d’ici une dizaine de jours.
Le groupe Palmeraie s’apprête à ouvrir le capital de sa filiale Dolidol, rapporte notre confrère Médias24.
Spécialisé dans la fabrication de matelas, Dolidol compte trois unités de fabrication et produit plus d’un million de banquettes par an. Leader de la literie au Maroc, le groupe voit plus loin, en misant sur l’Afrique. Pour cela, le groupe a mis en place une stratégie de développement en Afrique d’ici 2020. En mars 2017, une usine est inaugurée en Côte d’Ivoire avec un investissement de 125 MDH. Elle produit aujourd’hui quelque 6.000 tonnes de mousse polyuréthane et 1.500 matelas par jour.
Mais la société, en pleine croissance, voit plus loin et compte s’implanter davantage en Afrique subsaharienne. Pour assurer ce développement à l’international, Dolidol va donc céder 20% de son capital à un fonds d’investissement dont l’identité reste pour l’instant secrète.
L’opération devrait rapporter 300 MDH au groupe Palmeraie et sa holding Palmeraie Industries et Services (Agrobusiness, Education, Mines & Carrières en plus de l’industrie) dont Dolidol fait partie.
Le groupe a déjà fait appel par le passé à des investisseurs étrangers pour accompagner son développement. En 2011, plusieurs fonds et groupes étrangers avaient apporté près de 900 millions de DH à Espaces Essaada (pôle immobilier et touristique) dans le cadre d’une opération de pré-introduction en bourse.