Le fromager tunisien Land’Or prévoit d'ouvrir une nouvelle usine au Maroc

à 9:45
Crédits : Reuters

La société tunisienne de fromages Land'Or prévoit d'ouvrir une nouvelle usine au Maroc début 2021. Le projet représente un investissement de 23,8 millions de dinars soit 10,7 millions d’euros.

Cette seconde usine au Maroc vise à renforcer la position de la marque dans le royaume chérifien (production augmentée de 20 à 25%) mais apparaît également comme une porte d'entrée pour conquérir les marchés de l'Afrique occidentale, rapporte Jeune Afrique dans un article datant du 12 juin 2019.

Alors que le marché tunisien semble saturé et que la situation en Libye demeure instable, le Maroc s'impose comme une valeur sûre à l’exportation pour la société dirigée par Hatem Denguezli, en attendant de pénétrer les marchés d'Afrique de l'ouest, explique le média.

 

Lire aussi : Un fromage vieux de... 340 ans découvert dans une épave suédoise

 

"De par sa proximité géographique avec la région, son infrastructure logistique développée et sa possible entrée dans la Cedeao, le Maroc était un lieu d’implantation logique", déclare Land’Or, considéré comme deuxième fabricant de fromages en Tunisie avec 30% de parts de marché. Deux obstacles barrent toutefois la route à cette conquête selon la direction: le respect de la chaîne du froid durant l'acheminement et le stockage, et le faible pouvoir d’achat des consommateurs. L’entreprise réfléchit à développer des produits adaptés à ces contraintes.

Situé à Kénitra sur un terrain de 1,3 hectares, l'usine s'étendra sur une superficie de 3.300 m² et présentera une capacité de traitement de 5.000 tonnes modulables. Elle fabriquera du fromage frais, du fromage à fondre et du fromage en conserve. L’essentiel des produits seront destinés au marché marocain qui représente 28 % du chiffre d’affaires de Land’Or, précise le média en ligne.

 

Lire aussi : Le fromage La Hollandaise change d'identité visuelle

 

Le producteur de fromage a obtenu l’autorisation de la Banque centrale de Tunisie d’investir 23,8 millions de dinars (10,7 millions d’euros) dans cette usine de production, dont 6 millions en capitaux propres et 4,7 millions en crédits.

En 2018, Land’Or a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 110,3 millions de dinars, dont 38,3 % à l’exportation, en hausse de plus de 20 % par rapport à 2017.