Laftit annonce que les nouveaux CRI ne donneront plus de dérogations au secteur immobilier

3207
DR.

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a annoncé que les nouveaux directeurs des Centres régionaux d’investissement (CRI) seront nommés jeudi prochain avant de lancer deux bombes aux promoteurs immobiliers: les CRI ne donneront plus de dérogations au secteur immobilier et le foncier de l’Etat sera exclusivement dédié à l’investissement productif.

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, qui était l’invité de la CGEM lors de sa rencontre-débat avec le ministre de l’Economie et des Finances, Mohammed Benchaâboun autour du PLF 2020, a surpris tout le monde médias et patrons avec plusieurs annonces inattendues.

Abdelouafi Laftit a d’abord noté le lancement imminent d’une nouvelle génération de CRI. «Les premiers CRI de la nouvelle génération verront le jour la semaine prochaine, les directeurs seront nommés le jeudi prochain et très prochainement en tout cas avant la fin de l’année, l’ensemble des CRI seront opérationnels», a-t-il déclaré.

Fin d’un privilège

Dans ce sillage, il a pointé du doigt le fonctionnement des CRI dans leur ancienne version. «Je sais que ce que je vais dire ne va pas plaire à une frange des membres de la CGEM ici présents, mais il faut dire les choses comme elles sont. On a l’impression depuis quelques années que les CRI ne faisaient que donner des dérogations au secteur immobilier et ce n’est pas leur rôle», a-t-il soulevé.

Dans la même lignée de l’«Etude d’impact des dérogations dans le domaine de l’urbanisme» du Conseil économique, social et environnemental (CESE) qui a critiqué «le recours démesuré aux dérogations urbanistiques», Laftit a annoncé qu’il n’est plus acceptable que cela continue.

Pour lui, il est temps de mettre fin à cette pratique. «Nous allons arrêter une fois pour toutes avec cette pratique et le foncier de l’Etat sera exclusivement dédié à l’investissement productif», a-t-il tranché face au choc des promoteurs immobiliers.