L’AFEM prépare les entrepreneures au monde post-covid

138
DR

Dans le cadre de ses activités et de son plan d’action, l’AFEM a célébré la journée internationale des droits de la femme, hier, lundi 8 mars 2021, à l’hôtel Hyatt Regency de Casablanca. La rencontre a permis d’apporter un nouveau regard sur le parcours de l’entrepreneuriat dans le monde post-covid et d’accueillir les initiatives innovantes en matière d’entrepreneuriat féminin.

Au menu: un espace dédié au parcours de l’entrepreneure, des sessions de networking pour permettre l’émergence d’opportunités et des signatures de conventions avec des partenaires institutionnels.

Parcours de l’entrepreneure

Afin de permettre aux femmes entrepreneures ou en cours de créer leur business, l’AFEM met en place le parcours de l’entrepreneure.

Cet espace dédié sera composé de partenaires qui œuvrent pour l’accompagnement et le soutien de l’entrepreneuriat tels que: le ministère de la Solidarité, du Développement Social, de l’Egalité et de la Famille, MAROC PME, la CCG, le CRI de Casablanca, MJDS, ATTIJARIWAFA BANK ou encore la BERD.

Sessions de networking

Qui dit entrepreneuriat, dit recherche d’opportunités d’affaires. C’est pourquoi l’AFEM met en place un espace dédié pour soutenir la mise en relations entre entrepreneures et parties prenantes, de permettre l’émergence d’opportunités et de renforcer les réseaux des membres. Se tenant tout au long de la journée, les sessions networking ont permis aux membres de l’AFEM de rencontrer d’autres entrepreneur.es et dirigeant.es, membres des réseaux de la CFCIM, BNI Casa Impulse, Lean In Chapter Morocco et theCOplace.com afin d’élargir leurs réseaux et affiner leur recherche d’opportunités d’affaires.

 

Lire aussi : Relance du secteur du commerce: les propositions de l’AFEM

 

Conventions

L’AFEM a fait également de l’organisation de cette importante journée une occasion afin de renforcer ses liens avec plusieurs partenaires institutionnels. En effet, des signatures de conventions avec plusieurs parties prenantes au monde de l’entrepreneuriat se sont faites en marge de l’événement. L’une d’entre elles a été signée avec la Chambre Française de Commerce et d’Industrie du Maroc. Cette convention cadre porte sur la collaboration des deux parties à faciliter une relation de proximité à travers des actions promotionnelles dans le domaine d’activité des deux parties, en l’occurrence: les services adaptés, la formation, les événements à caractère économique, la coopération économique France-Maroc et le networking.

À travers l’organisation de cette journée, l’AFEM continue d’avancer vers les objectifs qu’elle s’est fixés depuis sa création en 2000 par un groupe de femmes-entrepreneures: contribuer à promouvoir et à soutenir l’entrepreneuriat féminin au Maroc. Ce dynamisme s’est d’ailleurs accéléré depuis la crise sanitaire. Rappelons qu’en novembre dernier, l’Association a lancé Amally, un plan d’appui dédié aux entreprises en difficulté dirigées par des femmes suite au covid-19, et qui a permis de soutenir plus de 40 entreprises à ce jour à travers le programme personnalisé, le networking, la formation et le co-working.