Les salaires en petite hausse dans le monde (FMI)

138
Crédit DR

La progression des salaires dans la plupart des économies avancées reste sensiblement inférieure à ce qu’elle était avant la récession de 2008-2009, selon un rapport du Fonds monétaire international (FMI), pointant du doigt le recours au temps partiel.

« C’est le cas y compris pour les pays où le taux de chômage est désormais au même niveau, voire inférieur aux taux moyens enregistrés dans les années précédant la récession », constate l’institution dans ce rapport publié mercredi en prélude de son assemblée annuelle en octobre.

Cette tendance s’inscrit dans un contexte de recours au temps partiel non désiré, d’une faible productivité et d’attentes d’une inflation basse.
Le travail à temps partiel non désiré se définit par un emploi de moins de 30 heures hebdomadaires bien que les employés souhaitent travailler davantage.