Egypte: Sissi donne son accord pour élargir le canal de Suez

379

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a approuvé mardi un projet d’élargissement et d’approfondissement d’une partie du canal de Suez après le blocage en mars de cette artère, cruciale pour le commerce international, par un navire géant.

Selon le président égyptien, qui se trouvait mardi à Ismaïlia, siège de l’Autorité du canal de Suez (SCA) sur la voie d’eau stratégique, le nouveau projet, qui lui a été présenté par Oussama Rabie, le président de la SCA lors d’une intervention télévisée, va « améliorer (le canal) en tenant compte de la croissance du commerce mondial ».

Selon M. Rabie, l’aménagement portera sur plus de 50 kilomètres de la partie sud du canal, soit celle où l’Ever Given, un porte-conteneurs de plus de 200.000 tonnes, battant pavillon panaméen et exploité par l’armateur taïwanais Evergreen Marine Corporation, s’était retrouvé coincé le 23 mars.

L’amiral Rabie a ajouté que le projet allait durer 24 mois avec l’élargissement des voies de « 40 mètres vers l’Est et l’approfondissement de 20 à 21 mètres ».

Toutefois, le président Sissi a dit préférer « que la période de 24 mois soit plus courte… »

« Je ne dis pas que nous sommes pressés mais travaillons avec les capacités actuelles de la SCA », a-t-il déclaré.

En mars, après l’incident de l’Ever Given, M. Sissi avait promis d’investir pour éviter tout échouage entrainant une nouvelle fermeture du canal.

En 2014-2015, sous ses ordres, plus de huit milliards de dollars (6,8 milliards d’euros) de travaux ont été menés sur le canal, dont la création d’une voie parallèle de 35 km sur la partie Nord.

 

Lire aussi: Le canal de Suez bloqué, le transport maritime mondial au ralenti

 

Le blocage en mars avait duré une semaine et chaque jour d’immobilisation a entraîné, selon l’assureur Allianz, des pertes de six à 10 milliards de dollars.

D’après la SCA, l’Egypte a perdu entre 12 et 15 millions de dollars par jour de fermeture du canal.

L’Ever Given a été remorqué vers le Grand Lac Amer au milieu du canal, tandis que les négociations se poursuivent en vue d’une indemnisation entre le propriétaire du bateau et les autorités égyptiennes.

L’incident avait entraîné l’arrêt total de la circulation sur cette route maritime reliant l’Asie et l’Europe et représentant plus de 10% du commerce international.

Au total, 422 navires, chargés de 26 millions de tonnes de marchandises avaient été bloqués.

Près de 19.000 navires ont emprunté le canal en 2020, selon la SCA, soit une moyenne de 51,5 navires par jour.