Diapo. Carnage à Gaza: au moins 37 Palestiniens tués et 900 blessés par des tirs israéliens

1321

Au moins trente-sept Palestiniens ont été tués et 900 blessés aujourd’hui dans la bande de Gaza par des soldats israéliens à la frontière. Depuis ce matin, des dizaines de milliers de personnes manifestent contre le transfert à Jérusalem de l’ambassade américaine en Israël. Le bilan de ce massacre risque malheureusement de grimper encore.
Le gouvernement Palestinien a accusé Israël de commettre un « horrible massacre ». De son côté, la Turquie a estimé que les Etats-Unis en partageaient la responsabilité.


Ces décès font de cette journée la plus meurtrière du conflit israélo-palestinien depuis la guerre de 2014 dans l’enclave.
Des milliers de Palestiniens se sont rassemblés en différents points aux environs de la frontière, et de petits groupes ont tenté de s’approcher au péril de leur vie de la barrière de sécurité lourdement gardée par l’armée israélienne, ont constaté les journalistes de l’AFP.
Ces petits groupes ont tenté de s’attaquer à la barrière de sécurité, ont lancé des pierres en direction dgazaes soldats et ont essuyé des tirs en retour, a rapporté un journaliste de l’AFP.
L’armée israélienne a largué des tracts aujourd’hui dans l’enclave pour sommer ses habitants de rester à distance de la clôture frontalière et de ne pas « tenter de la saboter ». Tsahal « continuera à agir contre ceux qui cherchent à porter atteinte à la sécurité d’Israël », peut-on y lire. Les manifestants, qualifiés d' »émeutiers », y sont en outre invités à « ne pas se laisser manipuler par le Hamas ».