Industrie automobile: le Maroc vise le top 5 mondial

294

Selon le ministre Moulay Hafid Elalamy, le Maroc a les moyens d’intégrer le top 5 mondial de l’industrie automobile, à condition de « dépasser le million de véhicules ».

Lors de la conférence de presse donnée suite à la réunion de la commission des investissements, le ministre de l’Industrie, de l’investissement, du Commerce et de l’Economie numérique, Moulay Hafid Elalamy a révélé l’ambition du Maroc d’intégrer le top 5 mondial de l’industrie automobile. Et pour cela, « il faut dépasser le million de véhicules ». Mais le Maroc peut y arriver. Elalamy a expliqué que le pays est dans une « très belle situation ». « Avant, on vendait le Maroc. Maintenant, le Maroc s’achète. Je n’ai plus besoin d’expliquer le Maroc à l’investisseur coréen ou américain. Il connaît ».

Le ministre a également réagi à une récente étude d’Ernst & Young, qui classe le royaume comme le premier pays africain pour les investisseurs. Il a notamment précisé que «nous sommes devant l’Afrique du Sud et ce n’est pas mal. Mais mon benchmark, aujourd’hui, est ailleurs. C’est l’Espagne et la Roumanie par exemple».

Il s’est par ailleurs réjoui du fait que plus de 90% des investissements validés ont été réalisés par des Marocains. Au royaume, les étrangers et les Marocains sont sur un pied d’égalité. Il ajoute même qu’«Au Maroc, contrairement à d’autres pays, il n’y a aucune discrimination».