Importations de viandes de volailles américaines: les précisions de la FISA

779

La Fédération interprofessionnelle du secteur avicole (FISA) a démenti avoir tenu une réunion d’urgence pour discuter des conséquences de l’importation des volailles en provenance des USA.
La Fédération interprofessionnelle du secteur avicole au Maroc (FISA) a démenti dans un communiqué de presse «avoir appelé les professionnels du secteur à une réunion en urgence pour discuter des conséquences de l’importation des viandes de volailles et des produits à bases de viandes de volailles en provenance des États-Unis d’Amérique». Cette information a été relayée par plusieurs organes de la presse marocaine.
La FISA tient à préciser que «toute importation de ces produits s’inscrit dans le cadre de l’accord de libre échange entre le Maroc et les Etats-Unis signé le 15/06/2004 (accord qui concerne l’ensemble des secteurs agricoles, industriels et services) et mis en œuvre le 1er janvier 2006».
Elle rappelle aussi que les importations concernent uniquement les produits congelés et ce dans le cadre de concessions tarifaires, assorties ou non de contingents tarifaires et précise qu’aucune importation n’a eu lieu, à ce jour.
«Toute importation de produits de viandes de volaille congelés en provenance des Etats-Unis doit obligatoirement être accompagnée d’un certificat sanitaire d’importation validé d’un commun accord par l’ONSSA et les autorités sanitaires américaines concernées, et respecter strictement, dans le cadre de la distribution, les impératifs de la chaîne de froid», assure la FISA.
En contrepartie de ces contingents tarifaires, les coûts de production ont baissé du fait de la suppression, dans le cadre de cet accord (signé en 2004) des droits de douanes sur le maïs et le soja qui représentent 80% du coût des aliments composés.