Immobilier: les prix repartent à la hausse au deuxième trimestre

L’indice des prix des actifs immobiliers (IPAI) a enregistré une hausse de 6,2 % au deuxième trimestre de l’année en cours. Le foncier résidentiel a enregistré une progression de 7 % alors que le foncier professionnel a enregistré une hausse de 6,9 %.

Selon les données de Bank Al-Maghrib (BAM) et de l’Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre et de la cartographie (ANCFCC), le prix du foncier au T2 a progressé de 5 % par rapport à l’année 2016.

Concernant l’immobilier résidentiel, les appartements ont enregistré une hausse de 9 %, suivis des villas avec 1,2 % et enfin les maisons avec 0,2 %. L’immobilier professionnel quant à lui a enregistré la plus grande évolution pour ce qui concerne les bureaux avec une progression de 44,9 %, alors que les locaux commerciaux ont progressé de 1,2 % seulement.

Évolution des prix par villes

Les prix des actifs immobiliers ont toutefois enregistré une certaine stagnation. À part une progression de 1,6 % des prix des appartements à Casablanca, les prix de ces derniers ont baissé à Rabat avec 4,2 %, 2,3 % à Tanger et 0,8 % à Marrakech.

Le prix des terrains a baissé à Casablanca de 3,5 % et 0,4 % à Tanger. Le prix a toutefois progressé à Rabat et Marrakech avec des taux de 1,6 % et 1,7 %.

Ainsi, l’indice des prix des actifs immobiliers (IPAI) s’est déprécié de 1,3 % par rapport au 1er trimestre 2017, reflétant les baisses des prix du résidentiel de 1,2 %, du foncier de 0,8 % et des biens à usage professionnel de 4,7 %.

Pour ce qui est des transactions, la légère hausse de 0,8 % recouvre l’augmentation des ventes du résidentiel de 4 % et les baisses de celles des terrains et des locaux à usage professionnel de 5,7 % et 10,9 %.