Hausse de près de 20% du résultat net de Ciments du Maroc à fin juin 2017

235

Sur les six premiers mois de 2017, le groupe Ciments du Maroc « Cimar » affiche un résultat net en progression de 19,8% à 603 millions de dirhams (MDH), a annoncé, jeudi, la filiale de HeidelbergCement Group.

Le résultat semestriel est positivement impacté par une hausse significative des volumes d’exportation par rapport à 2016, souligne la société dans une communication financière, publiée sur le site web de la Bourse de Casablanca.

Les ventes de ciment en volume de Cimar et de sa filiale Indusaha reflètent le glissement annuel du mois de Ramadan, avec un recul de 6,9% comparativement au 30 juin 2016, la consommation nationale de ciment ayant enregistré quant à elle une baisse de 9,2 %, relève la même source.

Le chiffre d’affaires opérationnel s’établit, en conséquence, à 2,02 milliards de dirhams (MMDH), en appréciation de 1,1 % par rapport au premier semestre 2016, tandis que l’excédent brut d’exploitation (EBE) reste stable à 929 MDH, a-t-elle indiqué.

La baisse d’impôts sur le semestre écoulé comparativement à la même période de 2016 étant justifiée par le déficit fiscal constaté sur l’exercice 2016, lui-même induit par la dépréciation des actifs détenus en Egypte. En conséquence, le résultat net semestriel progresse significativement, a-t-elle ajouté.

Pour sa part, la capacité d’autofinancement (CA) s’améliore de 2,2% à 781 MDH.

Par ailleurs, le cimentier coté en bourse note que le Conseil d’Administration, réuni le 19 septembre 2017 à Casablanca, a pris connaissance, avec satisfaction, de l’état d’avancement des projets d’acquisition d’un centre de broyage à Dakhla, ainsi que du projet de centre de broyage de Nador.

Le Conseil a également pris connaissance des études stratégiques de croissance externe en cours.