Le groupe français ALTEN inaugure une nouvelle filiale à Fès

769

Le groupe français ALTEN, leader mondial de l’Ingénierie et du Conseil en Technologies (ICT), ALTEN a inauguré, vendredi à Fès, sa branche « Systèmes Embarqués Automobile et Aéronautique ».

Cette inauguration a été marquée par la présence de Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Economie numérique, ainsi que Mohamed Yatim, ministre de l’Emploi et de l’Insertion Professionnelle.

L’ouverture de cette nouvelle branche de ALTEN à Fès constitue la deuxième phase du plan de développement du groupe qui est déjà présent depuis 3 ans sur le parc Fès Shore avec plus de 200 ingénieurs et techniciens en information technologique et Télécoms.

Le projet vise à initier un écosystème ESO (Engineering Services Outsourcing) à Fès en créant plus de 300 postes d’ingénieurs principalement dans les systèmes embarqués automobile et aéronautique.

Le groupe ALTEN prévoit d’ouvrir un centre de compétences de 500 ingénieurs à Fès à l’horizon 2020 avec pour objectif de former 1.000 collaborateurs à terme au Maroc.

Cette plate-forme d’ingénierie développe déjà des projets pour des grandes compagnies en France et en Allemagne comme BMW, Volkswagen, ZF, Continental, Airbus et Safran.

S’exprimant à cette occasion, Pascal Amore, membre du Comité exécutif du groupe ALTEN, a souligné l’importance de la présence du groupe au Maroc et le caractère stratégique de ses activités initiées à Fès-shore.

De son côté, Moulay Hafid Elalamy, a souligné, la qualité et les compétences professionnelles des ingénieurs marocains dans l’attractivité des investisseurs extérieurs.
Tout en mettant en valeur le large développement que connait le groupe à l’échelle internationale, M. Hafid Elalamy a exprimé la volonté de son département d’accompagner les projets d’ALTEN.

Créé en 1988 et présent dans plus de 20 pays, le Groupe ALTEN a réalisé un chiffre d’affaires de 1,74 milliard d’euros en 2016 et compte actuellement 24.000 collaborateurs, dont 90 % sont des ingénieurs de haut niveau.