Google affiche des résultats records au premier trimestre 2021

La société mère de Google a battu des records de ventes pour le premier trimestre, grâce à l’explosion des dépenses publicitaires numériques qui a renforcé le poids lourd de la Silicon Valley, alors même que les régulateurs américains tentent de limiter son pouvoir.

Alphabet a annoncé un chiffre d’affaires de 55,31 milliards de dollars pour le premier trimestre 2021, soit une augmentation de 34% par rapport à l’année précédente, lorsque les ventes de publicité avaient plongé en raison du coronavirus qui a paralysé l’économie mondiale.

Google a réalisé un chiffre d’affaires de 31,88 milliards de dollars avec ses produits phares, notamment sa barre de recherche, Gmail et Maps, soit une augmentation de 30 % qui reflète la manière dont les marques dépensent pour atteindre les internautes. De son côté, YouTube a rapporté 6 milliards de dollars, soit une augmentation de 49 % par rapport à l’année précédente.

Les bénéfices globaux de l’entreprise ont atteint près de 18 milliards de dollars, soit une hausse de 162 % par rapport à l’année précédente.

Selon le Wall Street Journal, la poussée des dépenses numériques a permis à Google de maintenir la croissance de son chiffre d’affaires, même si sa part du marché américain de la publicité par recherche a diminué. L’année dernière, la part de marché de la société dans le domaine de la recherche est tombée à 57 %, contre 61 % un an plus tôt, tandis que son rival Amazon a augmenté sa part, passant de 13 % à 19 % au cours de la même période, selon le cabinet d’études eMarketer.

En mars, Google a annoncé un investissement de 7 milliards de dollars dans l’expansion de ses bureaux et centres de données dans 19 États, créant ainsi au moins 10 000 emplois à temps plein.