France: les créations d'emplois salariés au plus haut niveau depuis 2007

158

La France a créé 268.800 emplois salariés en 2017. Tous les secteurs affichent de bonnes performances, y compris l’industrie qui créé des emplois pour la première fois depuis le début des années 2000, constate l’Insee. Les emplois dans la fonction publique sont en revanche en berne.

L’embellie sur le front de l’emploi et de la croissance semble se confirmer. Selon les données définitives de l’Insee dévoilées ce mardi, la France a créé 268.800 emplois salariés l’an dernier, du jamais vu depuis 2007. Ce chiffre, en progression de 1,1% sur un an, marque une nette progression dans le privé par rapport aux années précédentes: en 2016, 236.300 avaient été créés et 103.100 en 2015. Les créations nettes d’emploi salarié ont notamment augmenté en fin d’année dernière avec 72.700 postes en plus au quatrième trimestre (+0,3%). Au total, la France comptait 25,07 millions de salariés à fin 2017.
Un tournant s’est notamment opéré dans l’industrie. Ce secteur, jusqu’ici destructeurs d’emplois, en a créé 6400 au quatrième trimestre. Cela n’était pas arrivé depuis 2001. Même mouvement dans la construction. La reprise se confirme dans ce secteur avec une accélération des embauches en fin d’année dernière. Au quatrième trimestre, 13.200 emplois ont été créés après +2500 le trimestre précédent. «Sur un an, la hausse est de +30.100 (soit +2,3 %), la plus forte depuis 2007», souligne l’Insee. L’agriculture a aussi vu ses effectifs augmenter (+5000 sur un an).
Des destructions dans la fonction publique
De manière générale, ce sont les services marchands qui tirent l’emploi vers le haut. En fin d’année, 59.700 postes ont été créés dans cette branche. «Sur un an, ces secteurs portent la grande majorité des créations nettes d’emplois salariés: +225.700, soit +1,9 %», précise l’Insee. Plus de 12 millions de personnes travaillent ainsi dans ces secteurs, dont plus de 743.000 en intérim. L’emploi intérimaire affiche d’ailleurs une nette hausse au quatrième trimestre (+15.400) et sur l’ensemble de l’année 2017 (+56.200, soit +8,2%). Hors intérim, le secteur marchand progresse toutefois nettement: +44.300 emplois au quatrième trimestre et +169.500 sur l’ensemble de l’année.
Seul point négatif au tableau: la fonction publique. Au quatrième trimestre, les destructions d’emplois se sont accélérées: -9600 postes contre -7900 au trimestre précédent. Sur l’ensemble de l’année, 8900 postes ont disparu. L’Insee pointe du doigt la baisse du nombre de contrats aidés.