Framboises marocaines: les agriculteurs espagnols demandent à l’UE de trancher

.DR

«La framboise du Maroc sature les marchés et fait chuter les prix», affirment les professionnels du secteur agricole en Espagne. Ils demandent à l’Union européenne d’appliquer des mesures réglementaires sur le marché européen en raison de la concurrence des pays tiers.

Les professionnels du secteur agricoles en Espagne se plaignent de la baisse des prix des fruits rouges sur le marché, et pointent du doigt la concurrence grandissante engendrée par les produits marocains, rapporte le site Huelva Informacion.

Les plaintes émanent principalement des professionnels installés à Huelva, zone exportatrice de produits maraîchers pour l’ensemble de l’Europe. Ces derniers, par la voix du directeur de Freshuelva, l’association qui regroupe tous les producteurs maraîchers, ont même saisi le ministère de l’Agriculture andalous afin que l’affaire soit portée à l’Union Européenne.

 

Lire aussi: Flambée des prix des fruits et légumes après le retard des pluies

 

Rafael Domínguez, président de Freshuelva, explique au média espagnol «qu’en novembre et décembre, le tonnage de fruits a été supérieur à celui de la même période l’an dernier. Une production plus importante, de près de 50%, qui s’est produite à la fois dans les champs de Huelva et dans ceux du Maroc, pays dans lequel la superficie de plantation a augmenté, ce qui a entraîné une augmentation de la production».

La production excédentaire et l’exportation marocaine ont ainsi été dénoncées par les agriculteurs espagnols, qui ont saisi le ministère local dans le but de porter l’affaire jusqu’aux instances européennes, afin qu’elles appliquent «les mesures réglementaires en raison de la concurrence des pays tiers».