Vidéo. Une société tangéroise dévoile son TGV sous-marin pour connecter le Maroc à L’Espagne

DR.

Connecter le vieux continent au continent africain fait toujours autant rêver les ingénieurs et chercheurs. Une société basée au Maroc a récemment présenté son projet, basé sur une technologie développée par Elon Musk.

 

Cet énième projet présente néanmoins quelques nouveautés. En effet, le «Hyperloop» de la société STMLoop International, est un véhicule ultrasonique pouvant atteindre les 1000 Km/heure. Ce qui voudrait dire qu’il sera possible de rallier le Maroc et l’Espagne en seulement 38 minutes, note l’agence de presse Sputnik.

La société, basée à Tanger «a pour objectif premier de construire un TGV révolutionnaire entre l’Afrique et l’Europe, sur une première route Maroc-Espagne», lit-on sur leur site.

Toutefois comme le relève le site Whatsnew, aucun détail sur la réalisation du projet n’est fourni. La société dit néanmoins investir pour rendre possible ce projet qui devra faire face non seulement à des «problèmes techniques mais aussi politiques, ce qui rend la tache plus compliquée», poursuit la même source.

 

Lire aussi: Armement: l’achat d’un sous-marin n’est pas pour aujourd’hui

 

Cette ambition de rallier les deux continents et les deux pays voisins ne date pas d’hier. Néanmoins, tous les projets se sont soldés par de cuisants échecs, car trop coûteux ou irréalisables.

En 2012, l’entrepreneur et fondateur de Tesla et SpaceX, Elon Musk avait présenté une  première version de l’Hyperloop. Ce modèle avait été publié gratuitement pour que d’autres sociétés puissent s’en inspirer et développer l’idée, affirme la société tangéroise.

STMLoop International se targue d’être «la première et la seule entreprise en Afrique à se consacrer au développement de la technologie Hyperloop». Pour l’heure, la jeune équipe a conçu et présenté un respirateur portatif qui coûterait un peu moins de 200 dollars, un prix très avantageux, écrit-on sur le site.