Vidéo. Recrutement de cadres: les secrets de la success-story Eumatech

à 17:35
L'équipe Eumatech de gauche à droite: Kenza Benmlih, Amina Oudghiri, Hadia Youbi, Malik Touimi-Benjelloun, Joanna Przyslo et Ahlam Heramch. Crédit: DR

En quinze ans d'existence, Eumatech s'est imposé comme l'un des meilleurs, sinon le meilleur cabinet de recrutement du Maroc.

Il y avait du beau monde le soir du mercredi 15 novembre au Casablanca Hotel. En effet, la crème des grands dirigeants d’entreprises du Maroc s’y est donné rendez-vous pour célébrer les 15 ans d’existence de l’un des plus importants cabinets de recrutement de la place: Eumatech. Présidents, directeurs généraux, DRH, cadres supérieurs… l’événement a réuni près de 150 invités issus de multiples secteurs.

L’équipe d’Eumatech a déployé les grands moyens pour faire de ce 15e anniversaire une véritable réussite. Et la présence des nombreux invités témoigne de la fidélité et la confiance que les plus grandes entreprises marocaines portent au cabinet, et ce, depuis sa création en juin 2002. A ce jour, les chasseurs de têtes d'Eumatech ont réussi à placer plus de 1500 personnes à des postes importants dans plus de 200 entreprises leaders au Maroc.

Comment devient-on l’un des meilleurs, sinon le meilleur cabinet de recrutement au Maroc? «Notre secret, c’est d’abord la passion, car c’est un métier qu’il faut aimer. Il faut aussi être très attentif à l’humain», nous a confié Malik Touimi-Benjelloun, directeur associé d’Eumatech. Etre chasseur de têtes, c’est par ailleurs «beaucoup de travail, de rigueur, de sérieux et de persévérance, parce que ça ne se fait pas du jour au lendemain», a-t-il ajouté.

Il faut dire que les difficultés ne manquent pas dans le métier de chasseur de talent. Et la première réside dans la définition du besoin avec le client. «Si l’entreprise ne sait pas précisément quel type de talent elle recherche, il sera impossible de le trouver par définition», explique Touimi-Benjelloun. L’autre étape cruciale est le sourcing, qui consiste à identifier les meilleures ressources susceptibles d’intéresser le client et aussi de les convaincre de la pertinence de cette évolution de carrière. Une tâche ardue, car «il faut être en mesure d’anticiper tous les obstacles potentiels qui se dresseraient pour empêcher la future collaboration employeur-employé».

L'équipe Eumatech. De gauche à droite:
Kenza Benmlih, Amina Oudghiri, Hadia Youbi, Malik Touimi-Benjelloun, Joanna Przyslo et Ahlam Hermach. Crédit: DR

L’autre raison du succès d’Eumatech est le fait que sa mission ne se limite pas au sourcing des talents. En effet, le cabinet offre un accompagnement personnalisé et de proximité à ses clients dans la globalité de leur politique de recrutement de managers, à court, moyen et long terme. Eumatech est aussi sollicité sur des missions d'outplacement, de contrôle de références, de bilans de compétences, d'enquête de climat social, de benchmark de rémunération...

Les candidats recrutés grâce à Eumatech ne sont pas en reste. Le cabinet les accompagne également sur la durée, pour certains depuis plus de 10 ans. Eumatech suit de près leur  évolution, leurs succès, leurs erreurs de parcours, etc. «Nous les contactons régulièrement et les conseillons», précise Touimi-Benjelloun, avant d’ajouter que les candidats ont droit à un suivi personnalisé durant les premiers mois de leur prise de fonction.

En plus de ce rôle d’expert conseil en recrutement, Eumatech propose à ses clients depuis 2 ans des outils d’aide à la décision et au management de ressources humaines à travers sa certification TTI Success Insights. Ce qui permet à ces derniers d’évaluer régulièrement la personnalité, les motivations, le comportement, etc. de leurs collaborateurs actuels ou futurs.

 

Par Mohamed Koné et Safia M'jid