Vidéo. La RAM dément avoir discriminé des passagers libériens

à 13:26

Suite à la diffusion sur les réseaux sociaux d’une vidéo dans laquelle un membre du gouvernement libérien accuse la compagnie aérienne d’avoir discriminé des passagers de son pays par rapport à des passagers américains. La Royal Air Maroc apporte sa version des faits.

Dans un communiqué publié ce lundi 20 août, la compagnie précise que le vol Casablanca-Monrovia a été annulé pour ‘des raisons techniques’. La RAM précise avoir alors informé la soixantaine de passagers  que leur vol serait reporté au 11 août et que la compagnie prenait  en charge leur hébergement, leur restauration et leur transport.

"Ainsi dix passagers de diverses nationalités dont des Libériens disposant aussi de la nationalité américaine (et donc non soumis à l’obligation de visa), ont été transportés vers des hôtels de Casablanca", précise la RAM, soulignant qu'"une cinquantaine de passagers de nationalité libérienne n’ont pas pu quitter la zone internationale de l’aéroport faute de visa, les citoyens libériens étant soumis à l’obligation de visa pour accéder au territoire marocain".

Ces passagers ont été pris en charge au sein de l’aéroport "en leur assurant l’hébergement et la restauration dans le salon Oasis et le salon du Terminal 3", affirme la compagnie aérienne.

Pour rappel, une vidéo publiée vendredi 17 août et largement diffusée sur les réseaux sociaux montrait le ministre libérien de l’Information Eugene Fahngon dénoncer le traitement des passagers libériens par la RAM. Ce dernier accusait la compagnie de privilégier les passager occidentaux en leur offrant des nuits dans des hôtels tandis que les passagers non-occidentaux étaient amenée à dormir dans l’aéroport.