Vidéo. Bonnes performances financières pour la BMCI en 2017

601

La Banque Marocaine pour le Commerce et l’Industrie (BMCI) a présenté, mercredi à Casablanca, ses résultats au titre de l’année 2017.
Au cours de l’année écoulée, la BMCI a enregistré de «bons» résultats malgré une conjoncture économique difficile, a déclaré le président du directoire de la banque, Laurent Dupuch, qui a animé ce mercredi une conférence de presse dédiée à la présentation de ces résultats. Il était accompagné de Rachid Marrakchi et Idriss Bensmail, respectivement directeur général et directeur du Corporate banking de la BMCI.
En détail, le groupe BMCI affiche au 31 décembre 2017 une hausse de 26,6% du Résultat Net Consolidé part du Groupe, atteignant 547 millions de dirhams. Quant au coût du risque consolidé, il a diminué de 10,3% à 524 millions de dirhams, tandis que le taux de couverture des créances par les provisions des comptes sociaux s’établit à 79%.
Le Produit Net Bancaire consolidé de la BMCI a atteint 3,02 milliards de dirhams en 2017, en légère baisse de 1,3%, par rapport l’année précédente. Une tendance suivie par la marge d’intérêt consolidée, qui affiche une baisse de -2,5%, due à un effet de taux défavorable. Néanmoins, la filiale du groupe BNP Paribas enregistre une progression au niveau de la marge sur commissions consolidée (+2,8%) et au niveau du résultat des opérations de marché (+11,1%).
En conséquence, le résultat brut d’exploitation (RBE) consolidé de 1,4 milliard de dirhams s’est aussi déprécié de 2,4 % par rapport à décembre 2016, d’autant que les Frais de gestion de la banque demeurent maîtrisés et s’élèvent à 1,586 milliard de dirhams. Le coefficient d’exploitation consolidé s’établit, quant à lui, à 52,6% à fin décembre 2017.
En ce qui concerne les crédits, les crédits par caisse à la clientèle ont atteint 49,6 milliards de dirhams, contre 49,9 milliards de dirhams en 2016 (-0,5%). L’encours moyen des crédits à la clientèle a, par contre, évolué de 3,6%, ainsi que les dépôts de la clientèle consolidés, qui enregistrent une hausse de 2,8% à 43,4 milliards de dirhams.
Les trois responsables de la BMCI affirment que malgré une conjoncture économique difficile, le groupe continue la mise en œuvre de son plan stratégique 2020, renforçant ainsi son rôle de financement de l’économie marocaine et sa politique commerciale de proximité. Au micro de H24Info, ils reviennent sur certains axes de ce plan de développement: