Portrait: Larbi Alaoui Belrhiti, le génie qui se cache derrière Avito

à 14:15

Tous les jours, des milliers de visiteurs – 165.000- se connectent sur le site des petites annonces Avito. Mais qui se cache derrière ce succès?

Le concept est révolutionnaire et permet de nombreuses transactions qui, jusque-là, n'étaient possibles que sur les souks. Les vieux meubles trouvent preneurs et les jeunes couples ou moins jeunes trouvent de quoi meubler leur maison pour trois fois rien. H24info.ma a tenté d’en savoir plus sur la personne derrière Avito. C’est en toute humilité que Larbi Alaoui Belrhiti, general manager de Avito, nous a dévoilé les facettes de sa personnalité et de sa vie. 

H24info.ma: Date de naissance? Ville?
Larbi Alaoui Belrhiti: L'année où il a neigé à Fès, plus précisément le 6 février 1981.
 
Où avez-vous grandi?
Toujours dans cette ville paisible.
 
Quand vous étiez petit quel était le métier de vos rêves?
Quand j'étais petit, j'adorais les animaux et je n'avais peur d'aucun insecte, ce qui inquiétait ma mère. A un certain moment, j'avais presque un mini-zoo à la maison avec des chiens, chats, lapins, pigeons, perruches, tortues, hérissons ... et j'en passe ... l'âge commence à me jouer des tours. Du coup, j'ai rêvé de devenir vétérinaire. Ensuite je voulais devenir astronaute et comme cela me paraissait compliqué, j'ai décidé d'être ingénieur aéronautique. Mais finalement, après la découverte de la programmation sur calculatrice Texas Instrument, je suis devenu accro aux machines pour finalement rêver de devenir un hacker ... un vrai ... un hacker que rien ne peut arrêter!
 
Quelle était votre matière favorite à l'école?
J'ai toujours adoré les matières scientifiques et quand soudain j'ai découvert la philosophie durant mon année de Terminale où j'ai eu un coup de cœur pour la beauté de cette démarche de réflexion et l'art de l'argumentation.
 
Parlez-nous de votre défaut inavoué
Optimiste. Pour moi, tout devrait aller pour le mieux comme dans le meilleur des mondes. C'est un trait de caractère qui me pousse à ne pas trop prévoir les risques inhérents et d'avancer sans penser au pire. 

Quelle est votre passion?
J'aime beaucoup le cyclisme et la course à pied pour le côté plein air. Cela me permet aussi d'assouvir ma deuxième passion qui est l'écoute des livres de management et leadership. Donc pendant les longues sorties à vélos de 3-4 heures, j'écoute des livres.
Quel est votre film favori?
Je ne suis pas trop film ni télévision. Par contre, mon livre préféré est "Delivering Happiness" the Tony Hsieh, fondateur de Zappos, qui a mis au cœur de ses préoccupations le bonheur de ses employés et de ses clients. Cette culture d'entreprise passionnée et différente a fait de Zappos un modèle de succès.
Si vous étiez une ville, laquelle serait-ce?
Je dirais San Fransisco et sa Sillicon valley… Je me retrouve dans le rythme rapide de cette ville, ainsi que tout ce qu’elle évoque comme valeurs: le surpassement, l’innovation, le refus du statu quo, l’ouverture sur le monde et l’expérimentation continue de nouveaux concepts et idées. On y trouve une incroyable concentration de personnes qui ont cru en leurs idées, ont persévéré et le résultat est là. Des entreprises et des produits qui améliorent le quotidien de millions de personnes à travers le monde.
 
Racontez-nous une anecdote drôle qui vous est arrivée?
Il y a 3 ou 4 ans, on était au bureau quand un monsieur d’une cinquantaine d’années a sonné à la porte. Je sors demander comment on peut l’aider et là, surprise: le monsieur était venu avec une machine à laver! Ayant entendu parler d’Avito, il voulait nous vendre sa machine usée. Il fallait donc lui expliquer le concept d’Avito. Et bien sûr intensifier nos efforts de communication pour réussir la démocratisation de ce nouveau mode de vente/achat auprès des Marocains.