Menara Holding lance le bâtiment éco construit autonome

à 16:00

A l’aide d’un système original Menara Holding a fait passer sa consommation d’eau de 403 mètres cube par heure à 40 mètres cube aujourd’hui.

10 ans. Voilà le nombre d’années que Menara Holding a passé dans la recherche et le développement de ressources rares. A l’occasion de la Cop22, le groupe a montré ses capacités.

Cela débute par l’installation d’un système, qui a coûté pas moins de 800.000 euros. Certes cher, mais il a eu de larges bénéfices. Les bénéfices écologiques ont été notables. L’entreprise a notamment enregistré une consommation d’eau en baisse, passant de 400 mètres cube à 40 mètres cube. Le principe est simple, l’eau usée passe par un clarificateur puis est réutilisée à 95%.
 
Autre système mis en place par l’entreprise: l’utilisation de boues argileuses mélangées à de l’eau pour donner des briques en argile crue. «Il n’y a pas si longtemps, les chauffeurs de camions-toupies destinés à la fabrication du béton n’avaient d’autre choix que de s’arrêter, là où ils pouvaient, pour laver leur malaxeur; ils rejetaient donc les déchets dans la nature. Aujourd’hui, tout cela est terminé: Menara Holding a créé des stations de lavage pour les malaxeurs, et toute l’eau utilisée est récupérée afin d’être redéployée dans les stations de production», explique le top management.
 
Toute cette politique environnementale est agrémentée d’un tri sélectif. Des contrats ont été signés avec des entreprises spécialisées afin de réorganiser les déchets (huiles usées, pneumatiques, batteries, déchets de métal…). Et tout cela n’est qu’un aperçu des nombreuses innovations dans lesquelles le groupe investit.