Finance participative: Bank Assafa démarre ses activités dans deux semaines

342

La filiale participative d’Attijariwafa bank va procéder dans un premier temps par l’ouverture d’une vingtaine d’agences à travers le royaume.

Youssef Baghdadi, président du directoire de Bank Assafa, a déclaré que le retard relatif au lancement des activités de l’entité est dû au fait que les contrats types, nécessaires au lancement des activités des banques participatives, sont toujours en cours de ratification auprès du Conseil Supérieur des Oulémas. Il a indiqué que la banque était en train de préparer les outils nécessaires au lancement de ses activités (émission de chèques, cartes bancaires, création de comptes…) en accord avec les directives de Bank Al-Maghrib. Le plus important étant une convention de comptes qui doit être validée par le Conseil Supérieur des Oulémas avec la supervision de Bank Al-Maghrib, et qui sera délivrée dans les prochains jours.

Youssef Baghdadi, président du directoire de Bank Assafa, lors de la présentation de la banque.

Il est à noter que Bank Assafa, Umnia Bank, Dar Al-Amane (la Société Générale) et Najmah (BMCI) sont les premières entités financières à s’être vu octroyer des agréments par Bank Al-Maghrib pour lancer leurs activités, selon le Bulletin Officiel publié le 17 mai 2017.

Une banque totalement indépendante

Baghdadi a déclaré que Bank Assafa est totalement indépendante puisqu’elle dispose de capitaux 100 % marocains. Ses activités ne dépendent en aucun cas d’Attijariwafa bank, mais celle-ci reste ouverte pour le développement de ses activités à l’international.

Niveau coûts, si les différents services proposés ne sont pas encore disponibles, Baghdadi a assuré que certains seront gratuits. Et d’ajouter que la tarification des services alternatifs est différente, car les banques participatives n’offrent pas de packs.

Bank Assafa va procéder dans un premier lieu en offrant des produits simples à la clientèle clientèle (Mourabaha, Ijara et Moucharaka…), avant de diversifier son offre tout en restant en accord avec les instructions de Bank Al-Maghrib et du Conseil Supérieur des Oulémas, a continué Baghdadi. Pour ce qui est des secteurs et de la clientèle ciblés, il a indiqué que la banque cible tout le monde avec ses offres, tout en mettant en avant la partie bancaire.

Pour rappel, le bal de la finance participative au Maroc a été ouvert par Umnia Bank qui compte déjà trois agences depuis mai 2017 (2 à Casablanca et 1 à Rabat).