BMCI: hausse de 21,8% du résultat net au 1er trimestre

86

La Banque marocaine pour le commerce et l’industrie (BMCI) a réalisé, à fin mars 2017, un résultat net part du Groupe (RNPG) de 151,4 millions de dirhams (MDH), en appréciation de 21,8% par rapport à la même période de 2016.

Ce résultat intègre une baisse de la charge d’impôt de 11,3% à 64,4 millions de dirhams, relèvent les analystes de BMCE Capital Bourse à l’occasion de la publication des résultats trimestriels de la filiale du Groupe BNP Paribas, notant que le produit net bancaire (PNB) consolidé de BMCI s’améliore de 1,7% à 762,7 millions de dirhams.

Cette évolution recouvre une régression de 1,4% de la marge d’intérêt à 597,8 millions de dirhams, compensée par une croissance de 3,9% de la marge sur commissions à 125,7 millions de dirhams et un bond de 34,2% du résultat des activités de marché à 58,3 MDH. Le PNB social recule, quant à lui, de 3,1% à 666,5 MDH, ajoute la même source.
S’agissant des charges générales d’exploitation, ils ressortent en quasi-stagnation (+0,1%) à 401,6 millions de dirhams, fixant le coefficient d’exploitation à 52,7% contre 53,5% un an auparavant, tandis que le résultat brut d’exploitation (RBE) progresse de 3,6% à 361,1 millions de dirhams par rapport au T1 2016.

Les résultats trimestriels de la Banque cotée à la Bourse de Casablanca font également ressortir un allègement de 6,2% du coût du risque à 148,7 millions de dirhams, reflétant vraisemblablement les efforts de maîtrise et d’anticipation des risques. Pour sa part, le taux de couverture des créances par les provisions des comptes sociaux s’est amélioré pour s’établir à 75,9%.

Pour ce qui est de l’encours des crédits à la clientèle, il affiche une légère baisse de 1% à 49,4 milliards de dirhams (MMDH) comparativement à fin 2016, dont 79,8% provenant de l’activité agrégée qui affiche une légère baisse (-0,4%) de l’encours de crédits à 39,4 MMDH.

Les analystes de BMCE Capital Bourse soulignent aussi une stagnation des dépôts de la clientèle à 42,2 MMDH, accompagnée, toutefois, d’une amélioration en termes de structure (74% pour les ressources non rémunérées). Le taux de transformation s’établit, ainsi, à 117% (-1,2 point).

Les réalisations de BMCI à fin mars 2017 laissent également apparaître un retrait de 5,1% des actifs financiers à la juste valeur par résultat à 470 MDH, contre une progression de 7,3% des actifs financiers disponibles à la vente à 7,8 MMDH.