Avec Attijari-Bank Egypte, AWB poursuit son expansion

Après son entrée dans le marché égyptien, suite à l’acquisition de 100% du capital de Barclays Bank-Egypte, le Groupe Attijariwafa Bank dispose désormais, d’une présence dans 26 pays à l’échelle internationale, a révélé dimanche au Caire, Mohamed El Kettani, président directeur général du Groupe Attijariwafa Bank.

Depuis deux ans, le groupe a manifesté son intérêt d’intégrer le marché égyptien, une ambition qui s’inscrit dans le cadre de la deuxième phase de sa stratégie de développement dans laquelle, figure la présence en Afrique, sachant que l’Egypte est la porte d’entrée vers l’Afrique de l’Est, alors que le Maroc est la porte d’entrée pour l’ouest du Continent, a-t-il expliqué lors d’une conférence de presse.

Et de rappeler que la première phase de la stratégie du développement du Groupe porte sur la présence d’Attijariwafa Bank en Afrique, notamment dans les pays de l’Afrique du Nord, de l’Afrique de l’ouest, et celle du centre, avec qui le Royaume tisse des liens culturels, spirituels et religieux, outre des relations commerciales séculaires remontant aux temps où, des caravanes faisaient le départ du Tombouctou pour traverser le Sahara marocain, vers le nord du Maroc et à destination de l’Europe.

El Kettani a tenu à indiquer également que la politique du Groupe puise son fondement dans la stratégie claire tracée par le roi Mohammed VI prônant la consolidation des relations avec les pays africains, la promotion de la coopération sud-sud, et l’intégration africaine à travers l’intégration des économies du Continent, en faisant appel à la contribution des opérateurs et des investisseurs du secteur privé.

Et de faire savoir que le Groupe Attijariwafa Bank et les investisseurs marocains ont l’ultime conviction que le marché égyptien, compte tenu de la dynamique sociale qui le marque, en dépit des difficultés économiques que rencontre le pays actuellement, demeure un marché prometteur d’un point de vue financier et bancaire, notant, à titre d’exemple, que le taux de bancarisation dans le pays ne dépasse guère les 15%, alors qu’il est de 71% au Maroc.

Il a estimé, dans ce sens, qu’il existe un fort potentiel pour développer une véritable activité bancaire, à même de profiter à l’ensemble des couches sociales, y compris celles à revenu limité et les égyptiens établis à l’étranger, qui jouent un rôle de taille dans la dynamisation de l’économie égyptienne, outre les PME.

El Kettani s’est dit également confiant quant aux horizons qu’ouvre le marché égyptien devant son Groupe, faisant savoir qu’Attijariwafa Bank pénètre ce marché avec une vision et une conviction claires que ce marché dispose d’un potentiel important au service de l’économie égyptienne, auquel s’ajoutent les réformes économiques mises en œuvre actuellement, par la Banque Centrale d’Egypte et le gouvernement en vue d’accélérer la cadence du développement, ainsi que l’intérêt tout particulier accordé par les autorités égyptiennes à toutes les couches de la société comme aux PME.

Il a, dans ce sens, loué la grande expérience du Groupe Attijariwafa Bank depuis une dizaine d’année, en matière de réponse appropriée aux besoins des petites et moyennes entreprises.

Et de faire observer que sur les 2700 agences que compte le groupe Attijariwafa Bank au Maroc, quelque 1.200 sont placées au service des PME, et que le groupe dispose de quelque 950 mille clients parmi ces PME, alors que l’ambition du groupe est d’atteindre 2 millions des toutes petites entreprises.

El Kettani a réitéré aussi la volonté du groupe de partager son expérience en matière d’accompagnement des Marocains établis à l’étranger, relevant qu’entre 18 et 20 millions d’égyptiens vivent en Europe et dans les pays du Golfe.

A ce propos il a appelé la nouvelle banque baptisée Attijari- Bank Egypte à inventer de nouveaux services et produits au profit des égyptiens de l’extérieur, faisant savoir que cette mission figure parmi les axes stratégiques prioritaires sur lesquels ‘’Attijari- Bank Egypte’’ va travailler.

Et d’ajouter que la nouvelle banque jouit ‘’d’un positionnement très important’’ et dispose de compétences de niveau supérieur avec l’expertise requise, et une qualité non redoutable de gestion, outre une stratégie réussie pour des catégories importantes dans l’économie égyptienne, ce qui devra créer une symbiose et intégrer les compétences égyptiennes et marocaines et leur permettre une parfaite mise en application des meilleures expertises entre les deux parties, et leur échange au niveau de l’Egypte, du Maroc et de l’Afrique.

Le secteur des assurances est également crucial pour le groupe Attijariwafa Bank qui ambitionne, à ce titre, d’accéder aussi à cette activité à travers Wafa Assurances et ‘’Attijari- Bank Egypte’’, a-t-il relevé, faisant observer que l’augmentation du taux de bancarisation en Egypte serait aussi l’un des chantiers futurs de son Groupe.

Et de poursuivre que le Groupe oeuvrera aussi pour la mise en place d’une véritable stratégie globale, à même de répondre aux besoins des petites et moyennes entreprises, notant que la période de transition entre ‘’Barclays Bank Egypte’’ et ‘’Attijari Bank Egypte’’ sera étalée sur une période de six mois pour le changement de l’enseigne commerciale de la Banque, et sur 12 mois (délai de rigueur) pour réaliser l’intégration.

Parallèlement, un effort sera consenti pour développer de nouveaux services au profit des acteurs et opérateurs, d’autant plus qu’il sera procédé au choix d’un bureau international de Consulting en vue de la mise en place de la feuille de route de la nouvelle banque pour les 5 années à venir et ce, dans un délai de 3 mois.

Et de faire observer qu’un accent sera mis aussi sur la consécration des valeurs bancaires du groupe Attijariwafa Bank auprès de l’ensemble des employés d’Attijari Bank Egypte, à savoir la politique du capital humain, les valeurs du groupe, et la responsabilité sociale de l’établissement.

El Kattani a révélé aussi que compte tenu que l’Egypte sera la porte d’entrée vers l’Afrique de l’Est et les pays du Golfe, le Groupe ambitionne de voir naitre de grandes opportunités pour les employés d’Attijari Bank Egypte d’aller travailler dans les pays de l’Afrique de l’Est, qui constitue la 2è étape de la stratégie du développement du Groupe en Afrique.

De son côté Mme Hala Saqr, directrice générale d’Attijari Bank- Egypte, a relevé que le parachèvement de l’acquisition par le Groupe Attijariwafa Bank, des 100% du capital de ‘’Barclays Bank Egypte’’ et son intérêt pour intégrer le marché égyptien, illustrent clairement la force et la pertinence de ce marché, qui recèle plusieurs atouts, en l’occurrence la position stratégique de l’Egypte, et la diversité de son économie, qui lui ont permis de faire face aux défis économiques mondiaux difficiles. A cela s’ajoute le nombre important de la population estimée actuellement à près de 100 millions d’âmes.

Elle a émis le vœu que l’arrivée du Groupe Attijariwafa Bank sur le marché égyptien soit un pas positif sur la voie de la promotion du secteur bancaire égyptien, notant que cela devrait également permettre de partager le modèle bancaire réussi du Groupe avec l’Egypte, dans l’optique de parvenir à améliorer la qualité des services proposés aux clients.

Mme Saqr a également loué l’expérience réussie du groupe en matière de ciblage des différentes catégories sociales et des PME, avec tout ce que cela pourrait engendrer en termes de promotion et de dynamisation de l’économie égyptienne.

Le groupe Attijariwafa Bank avait annoncé mercredi dernier le parachèvement, avec succès, de l’opération d’acquisition du capital de Barclays Bank Egypte, a-t-elle rappelé, faisant savoir que l’opération a été conclue sur la base d’un accord entre les deux groupes signés le 4 octobre 2016 et ce, après obtention de tous les autorisations réglementaires requises.

Le Groupe Attijariwafa Bank laisse savoir que cette ‘’opération stratégique’’ lui permettra de consolider sa présence en Afrique du Nord, notant que ce pas devra renforcer la présence du Groupe au Moyen Orient et à l’Est du Continent, outre le fait qu’il contribue à promouvoir les échanges commerciaux et les relations économiques entre d’une part, l’Egypte et le Maroc, et l’Egypte est les pays où, Attijariwafa Bank est présent, d’autre part.

A noter que le groupe Barclays Bank Egypte a cumulé une expérience de plus de 150 ans dans le pays, alors qu’il dispose de quelque 56 branches et 72 GAB répartis sur l’ensemble des gouvernorats d’Egypte.

Ce groupe emploie 1.500 personnels parmi les meilleurs compétences et cadres sur le marché bancaire égyptien, mis au service de quelque 180.000 clients à travers les quatre coins de l’Egypte.