A Casablanca, la petite entreprise de DSK ne connaît pas la crise

545

Les affaires de l’ex-patron du FMI vont bon train. Sa société Parnasse International, domiciliée à Casablanca, a engendré en 2017 un bénéfice net de 5,2 millions d’euros, contre 3,6 millions en 2016.
C’est ce que rapporte le magazine français Challenges qui a consulté les derniers comptes de la PME de l’ex-ministre déposés au registre du commerce local. Soit un bénéficie de 44% en un an pour DSK qui réside la moitié du temps au Maroc.
Selon le magazine, DSK est aussi grassement rémunéré depuis trois ans par une entreprise suisse Sicpa, leader mondial des encres sécurisés pour la fabrication de billets de banque et de passeports. Un service qui lui rapporte chaque mois la coquette somme de 80.000 euros.
Reconverti en consultant politique et économique des hauts dirigeants africains, Strauss-Kahn conseille notamment le président congolais Denis Sassou-Nguesso depuis un an, ainsi que le président togolais Faure Gnassingbé.