En pleine crise, les banques augmentent les taux pour les crédits conso et d’équipement

5046
DR.

Malgré la crise qui sévit suite à la situation sanitaire, les taux débiteurs pratiqués par les banques ont connu une légère augmentation en 2021.

C’est ce qui ressort des derniers résultats de l’enquête de Bank Al-Maghrib (BAM) qui font état d’un taux de 4,45% au premier trimestre 2021, contre 4,42% un trimestre auparavant.

Par objet économique, les taux sont revenus, d’un trimestre à l’autre, de 4,12% à 4,10% pour les facilités de trésorerie et de 4,91% à 4,74% pour les crédits immobiliers.

En revanche, les taux pour les crédits à l’équipement sont passés de 4,21% à 4,28% et ceux pour les prêts à la consommation de 6,40% à 6,50%

Par secteur institutionnel, le taux appliqué aux crédits aux particuliers s’est établi à 5,19% au premier trimestre 2021, contre 4,98% un trimestre auparavant et celui assortissant les prêts aux entreprises non financières à 4,23% après 4,28%, fait savoir la Banque Centrale.

Pour les entreprises non financières privées en particulier, le taux s’est situé à 4,25% au T1-2021, avec un taux de 3,89% pour les grandes entreprises (GE) et de 4,89% pour les très petites, petites et moyennes entreprises (TPME).