Elalamy cède ses cliniques privées

à 12:15

Moulay Hafid Elalamy, le ministre de l'Industrie et du Commerce et PDG du groupe Saham serait enfin en phase de négociations avancées pour la cession de son pôle santé. Cette décision intervient après la cession de Saham Assurances au groupe sud-africain Sanlam en juillet dernier.

Les rumeurs sont enfin confirmées. Moulay Hafid Elalamy serait en effet en train de liquider son pôle santé, filiale de son groupe Saham, a indiqué le quotidien Assabah, citant des sources informées, dans édition du 10 août.

Des négociations sont en cours avec des acquéreurs potentiels de quatre cliniques privées. Le groupe est même parvenu à un accord avec le groupe d'Oncologie et Diagnostic du Maroc (ODM), dirigé par l'ancien patron de Méditel, Mohamed el Manjra, pour la vente de deux centres de radiologie à Rabat et Casablanca.

La sinature du contrat entre les deux parties est prévue en septembre prochain. Le groupe Saham a par ailleurs mis en vente ses quatre cliniques. Il s'agit de l’Hôpital Privé de Marrakech, la clinique Ghandi et Clinique Yasmine à Casablanca, la clinique d’Oncologie de Tanger.

Cette décision de quitter le secteur de la santé entre dans le cadre de la stratégie du groupe de Moulay Hafid Elalamy de créer un fonds d'investissements en vue d'investir dans des projets prometteurs au Maroc et en Afrique. C'est la raison pour laquelle, Elalamy a cédé Saham au groupe sud-africain Salam pour 1,5 milliard de dollars.

Voir aussi: Saham-Sanlam: le deal validé par le régulateur des assurances?

Pour rappel, le pôle santé du Groupe Saham avait démarré ses activités en 2014 d'abord à Casablanca et Rabat avant de s'étendre à d'autres villes du royaume. Il est constitué d'un réseau de quatre cliniques: l’Hôpital Privé de Marrakech, la clinique Gandhi et la clinique Yasmine à Casablanca, la clinique d’Oncologie de Tanger et 2 centres de radiologie: la Radiologie Blue Park à Casablanca et la Radiologie Bouregreg à Rabat.