e-recrutement: IDEO Factory concrétise ses ambitions africaines

Oussama Eslimi, directeur général de IDEO Factory, leader du e-learning au Maghreb, a annoncé le 9 mai son alliance avec deux entreprises africaines, Africsearch, leader du recrutement en Afrique de l’Ouest et Emploitic n°1 du e-recrutement en Algérie, pour créer Novojob et Talenteo.

Le lancement de ces deux plateformes se fait simultanément dans trois pays différents à savoir, le Maroc, la Côte d’Ivoire et l’Algérie. Objectif: être un acteur continental principal spécialisé dans le recrutement en ligne et couvrir 12 pays d’Afrique du Nord et de l’Ouest avant de conquérir l’Est.

Selon Oussama Eslimi, l’évolution des usages de recrutement rend la recherche d’emploi ou de profil beaucoup plus complexes. Il explique que «les recruteurs ne se contentent plus d’une seule source mais sont proactifs. Cette multiplication des sources entraine de facto, une arrivée massive de CV, ce qui oblige les recruteurs à devoir filtrer un grand nombre de demandes». Il en est de même pour les candidats pour qui remplir un formulaire sur les sites de recrutement est de plus en plus complexe. Choisir le bon support de diffusion est devenu un vrai parcours du combattant.

Un constat qui a poussé à la création de Novojob et Talenteo.

Gratuite et extensible sur mobile, la première s’adresse aux candidats. Pour les demandeurs d’emploi, il est possible de remplir le formulaire en seulement 4 minutes et même associer soit son Facebook, soit son Linkedin pour intégrer toutes les informations et son CV.

La seconde plateforme est destinée aux entreprises et le coût d’adhésion sera rendu public dans quelques jours. Cette plateforme enregistre les demandes de l’entreprise et diffuse la demande sur les supports choisis par cette dernière. Elle centralise ensuite les CV reçus et fait un tri sélectif pour l’entreprise.

C’est une réelle opportunité pour les Marocains qui veulent s’expatrier en Afrique.