Coronavirus: la RAM annonce une baisse de trafic de 30%

1075

Les restrictions de vols imposées par plusieurs Etats dans le monde provoquent une perte colossale pour les trésoreries des compagnies aériennes. Parmi elles, la Royal Air Maroc, également contrainte à réduire la cadence. 

Dans une interview publiée ce jour dans L’Économiste, Abdelhamid Addou, PDG de la RAM annonce que « depuis le 1er mars jusqu’au 31 mai, la baisse du trafic dépasse les 30% ». « La situation risque de se compliquer davantage avec les restrictions instaurées par plusieurs pays, notamment l’Italie, l’Arabie saoudite… », ajoute-t-il, précisant que la compagnie réduira cette semaine l’utilisation de sa flotte, au regard des réservations des clients.

Concernant l’indemnisation des pertes pour la compagnie, le PDG a déclaré que « dans le secteur de l’aviation, il n’existe pas de produit sur le marché qui assure les pertes d’exploitation ». Il mentionne par ailleurs l’enclenchement dans un futur proche d’un plan de réduction des charges.

Il n’existe pas non plus pour l’instant de plan d’aide de l’Etat. Mais Addou assure « travailler de concert avec les instances de gouvernance et la tutelle, afin de dépasser ensemble cette conjoncture défavorable, et en sortir renforcés ».