Le confinement coûte 1 milliard DH par jour au Maroc (Benchaâboun)

Selon le ministre de l’Economie et des Finances, les deux mois de confinement vont coûter à l’économie marocaine 6 points de croissance du PIB en 2020, soit 1 MMDH par jour de confinement. 

Lors de son intervention à la chambre des conseillers ce mardi 19 mai, Mohamed Benchaâboun, ministre de l’Economie et des Finances, a livré aux parlementaires un éclairage sur les conséquences économiques de la crise sanitaire au Maroc.

Il a présenté les indicateurs des quatre premiers mois de l’année au niveau des secteurs liés aux chaines de valeur mondiales. Les exportations ont baissé de 61,5%, les importations, de 37,6%. Pour le seul mois d’avril, les recettes touristiques ont baissé de 60%, et de 15% sur l’ensemble des quatre mois. Quant aux recettes des MRE, elles ont subi une baisse de 11% (30% pour le seul mois d’avril).

Selon le ministre, les secteurs exportateurs les plus touchés par la baisse sont l’automobile (-96% en avril, -86% en mars); l’aéronautique (-81% en avril, -52% en mars); l’électronique (-93% en avril, -51% en mars) et le textile (-86,5% en avril, -40% en mars).

– 6 points de croissance en 2020

De plus, les deux mois de confinement coûteront à l’économie marocaine 6 points de croissance du PIB en 2020, selon les prévisions de Benchaâboun. « Ce qui se traduit par la perte de 1MMDH par jour de confinement. La perte aurait été plus importante sans l’aide financière apportée aux ménages à travers le Fonds covid-19 », a précisé le ministre dans son intervention.

Le ministre a aussi annoncé que la crise économique fera perdre environ 500 MDH/jour de confinement aux recettes du Trésor. Pour pallier cette situation, Benchaâboun a affirmé que le Maroc a lancé des pourparlers avec les principaux bailleurs de fonds bilatéraux et multilatéraux afin d’émettre des bons du Trésor au niveau du marché financier international.