Centrale Danone: une baisse de 25% à 30% du chiffre d'affaires en 2018

La société Centrale Danone prévoit pour l’ensemble de l’année 2018 une baisse de 25% à 30% de son chiffre d’affaires et un résultat net négatif de l’ordre de -500 millions de dirhams, contre 115 millions de dirhams en 2017.
Ces résultats viennent confirmer l’impact de la campagne de boycott lancée sur les réseaux sociaux le 20 avril, et ce malgré les efforts de la société pour redorer son image. Pour rappel, Centrale Danone avait multiplié les efforts marketing et de communication afin de regagner la confiance du consommateur marocain. Le PDG de Danone, Emmanuel Faber s’était même déplacé au Maroc le 26 juillet et lancé un nouveau lait frais pasteurisé avec un prix plus abordable.
Lire aussi: Vidéo. Boycott: voici le nouveau prix du lait pasteurisé Centrale Danone
 
Du 31 juillet et jusqu’au 13 août, plusieurs réunions avec des représentants des différentes parties prenantes (éleveurs, consommateurs et épiciers) ont ainsi été organisées. Le prix du lait frais pasteurisé avait été diminué de 0.30 DH et un nouveau produit (lait en sachet demi-écrémé de 470 ml) à 2.50 DH avait été lancé.
 
Lire aussi: Boycott. Centrale Danone poursuit sa campagne «Ntwasslou w Nwasslou»
 
Devant cette baisse probable du chiffre d’affaires, Centrale Danone « reste focalisée sur la maîtrise de ses coûts, et ce afin d’atténuer les effets du boycott ». La société précise également vouloir miser sur l’innovation afin de « continuer à apporter les meilleures propositions de produits laitiers au consommateur ».