Caisse de compensation: 6,97 milliards de dirhams dépensés jusqu’au 30 juin 2017

1658

Le soutien de la Caisse de compensation à la consommation du gaz butane et du sucre a augmenté de 45% jusqu’à 30 juin 2017 par rapport à l’année 2016.

La charge de la Caisse de compensation pour soutenir les prix à la consommation du gaz butane et du sucre a atteint 6,97 milliards de dirhams jusqu’au 30 juin 2017, contre 4,81 milliards de dirhams à la même période en 2016, indique le rapport de juillet de la caisse de compensation.

Ainsi le soutien à ces deux produits a augmenté de 2.16 milliards de dirhams, soit de 45% par rapport à l’année 2016.

Selon la même source, la compensation du gaz butane est passée de 3,10 milliards de dirhams en 2016 à 5,25 milliards de dirhams en 2017.

«Cette augmentation significative (à peu près 70%) est due essentiellement à l’augmentation du cours de cette denrée sur les marchés internationaux et également au changement de la structure des prix de gaz butane en 2016», relèvent ces statistiques publiées par le Ministère délégué chargé des Affaires générales et de la Gouvernance.

«Cette augmentation des prix a été accompagnée par une augmentation des volumes distribués de l’ordre de 2%», ajoute la même source.

Pour ce qui est de la subvention de sucre arrêtée au mois de juin 2017 à 1,72 milliard de dirhams, elle présente une légère augmentation de l’ordre de 1% aussi bien en quantité qu’en valeur par rapport à 2016.

Par ailleurs, selon ledit rapport, la loi de finances 2017 a prévu un budget global pour la compensation de l’ordre de 14,65 Milliards de DH, visant à soutenir les prix à la consommation du gaz butane, du sucre et à financer les mesures d’accompagnement à l’ONEE principalement.

«Au 31 juillet 2017, le montant de la subvention alloué à la caisse de compensation a été de 8,95 milliards de DH, soit 61% de l’enveloppe globale de compensation», précise le document.