Béni Mellal-Khénifra: 1 MMDH d’investissements et 2513 emplois directs créés en 2019

499

La Commission Régionale d’Investissement de Béni Mellal-Khénifra a approuvé au cours des 9 premiers mois de l’année 2019, 68 projets sur un total de 80, pour un montant global d’investissement de près d’un milliard de dirhams (MMDH) qui devra créer à terme 2.513 emplois directs et permanents.

Le directeur du Centre Régional d’Investissement (CRI) de Béni Mellal-khénifra, Noureddine Darmouch, a souligné dans une déclaration à la Map que les secteurs de l’agriculture et des services occupent la première et la deuxième position avec respectivement 30% et 29% des montants validés, suivis du secteur du tourisme qui totalise 21%, tandis que celui du commerce occupe le quatrième rang avec 16%, notant que la répartition sectorielle de ces montants demeure relativement équilibrée, ce qui renforce davantage la diversification de l’économie régionale.

Ainsi, le secteur de l’agriculture a connu la validation, au niveau de la commune d’Ouled Abdoune (Province de Khouribga) d’un important projet intégré de viande rouge qui comprend l’élevage de plusieurs espèces (caprins, camélidés, équidés et escargots) avec un montant d’investissement de 180 millions de dirhams (MDH), qui permettra la création de 100 emplois directs, a indiqué M. Darmouch, faisant remarquer qu’en relation avec ce secteur, la commune de Tighessaline (Khénifra) a connu la validation d’un projet d’unité frigorifique avec un montant d’investissement de 15 MDH permettant la création de 25 emplois directs.

Lire aussi: Béni-Mellal: arrestation d’un individu soupçonné de viol d’une mineure

 

Pour sa part, le secteur des services a connu la validation de plusieurs projets qui consolideront l’offre régionale en matière d’enseignement et de santé, a-t-il précisé, notant dans ce sens la validation, au cours de cette période, de deux projets de groupements scolaires avec un montant global d’investissement de 62 MDH (130 emplois directs permanents) et de deux projets de polycliniques avec une enveloppe d’investissement de 61 MDH (114 emplois directs permanents).

La même dynamique a été enregistrée au niveau du secteur touristique, qui a connu l’approbation de 17 projets (5 hôtels, 5 maisons d’hôtes, un gite, des restaurants, des centres de loisirs et des complexes touristiques), avec un montant d’investissement global de 285 MDH et un nombre d’emplois directs permanents de 354 emplois.