Axa Crédit: L’AMMC donne son aval pour l’offre publique de retrait

186

L’Autorité Marocaine du Marché des Capitaux (AMMC) vient de viser la note d’information relative à l’offre publique de retrait (OPR) sur les actions de la société Axa Crédit, à l’initiative de son actionnaire majoritaire, Axa Assurances Maroc.

Selon un communiqué de l’AMMC, l’OPR vise l’acquisition des actions Axa Crédit non détenues par Axa Assurances Maroc, soit 218.422 actions, au prix unitaire de 310 dirhams pour un montant maximal de plus de 67,71 millions de dirhams (MDH). La durée de l’offre s’étalera du 17 au 28 juillet 2017 inclus.

Le Conseil d’Administration du spécialiste du crédit à la consommation, Axa Crédit, tenue le 22 décembre 2016, a décidé du principe de la radiation des titres de la société de la cote de la Bourse des valeurs de Casablanca (BVC).

En conséquence, le Conseil d’Administration a convoqué une Assemblée Générale Extraordinaire (AGE) pour statuer sur l’approbation de la décision de retrait de la cote casablancaise.

L’AGE s’est prononcée favorablement, le 16 février 2017, sur la décision de radiation et a pris acte que cette dernière entraînait de plein droit l’obligation de procéder à une OPR.

En date du 23 mars 2017, Axa Assurance Maroc dépose un projet d’OPR visant les actions Axa Crédit auprès de l’AMMC, qui le déclare recevable le 10 mai dernier.

Au cours des deux derniers exercices, Axa Crédit a affiché un résultat net négatif du fait de la prise en compte de charges non récurrentes lui permettant de renforcer le niveau de provisionnement de ses créances sur la clientèle, de rationaliser sa structure de coûts ainsi que l’apurement de ses comptes.

Aussi la société a connu un ralentissement de son activité suite à la très forte réduction de l’activité automobile (notamment du fait de la non obtention de l’agrément LOA) et du crédit aux domiciliés à partir du mois d’août 2016 du fait du niveau de risque élevé observé sur ces deux segments.

Dans ce contexte, un plan d’optimisation a été engagé, au 2ème semestre 2016, et qui porte sur 4 priorités à savoir: une croissance sélective, une efficacité opérationnelle, un renforcement des fonds propres et une accélération du recouvrement.

Sous réserve d’une stabilisation du coût du risque et du maintien du niveau des taux d’intérêt, les effets positifs de ce plan sont attendus dès 2017. Cependant le retour à l’équilibre financier d’Axa Crédit ne devrait pas intervenir avant 2019.

Ce plan nécessitera des engagements importants afin d’assurer un retour au respect des ratios règlementaires et d’améliorer de manière durable le positionnement de la société sur un marché rendu plus difficile sous le double effet d’une concurrence accrue et d’une réglementation plus exigeante. Ces investissements pèseront sur les résultats à court / moyen terme.

Ainsi, ne souhaitant pas créer d’incertitudes pour ses actionnaires minoritaires durant cette période de repositionnement, Axa Crédit a décidé de radier ses titres de la cote de la BVC.

Avec MAP