Voitures de luxe: Mercedes et Audi en forme, BMW perd son leadership

à 13:00

Le secteur automobile s’est bien comporté en 2017 avec un nouveau record. Dans le segment du luxe, les marques allemandes dominent toujours, mais Mercedes rafle la mise cette année au détriment de BMW.

L’année 2017 aura été marquée par un nouveau record des ventes avec 168.593 véhicules vendus, toutes catégories confondues, à fin décembre, selon les statistiques de l’Association des Importateurs de Véhicules Au Maroc (AIVAM).

Dans le haut de gamme, Mercedes est arrivé en tête du classement des ventes en 2017 avec 3.178 écoulés, soit une hausse de 16 % par rapport à l’année précédente.

BMW qui a vu ses ventes chuter de 6% par rapport à l'année précédente perd sa première place pour se placer en deuxième position avec 2.639 véhicules vendus. Une contreperformance surprenante pour la marque bavaroise qui commençait à séduire nombre de Marocains. En 2016, BMW avait écoulé 2820 véhicules contre 2.726 pour Mercedes (source Aivam).

Enfin à noter, la bonne performance d’Audi, classé troisième avec 2.461 ventes en 2017, soit une progression de 19 %. La marque aux anneaux à su se renouveler et séduire une large clientèle avec de nouveaux modèles très réussis.

Dans sa globalité, le secteur automobile national a enregistré 168.593 ventes, soit une progression de 3,3 % par rapport à l’année 2016 (163.110 ventes). Les voitures particulières (VP) ont totalisé la majorité de ce chiffre avec 155.213 ventes, alors que les véhicules utilitaires légers (VUL) ont enregistré 13.380 ventes.

Concernant le moyen de gamme, les meilleures ventes ont été réalisées par le groupement Renault-Dacia, avec 23.689 et 46.851 véhicules écoulés en 2017. Le constructeur français a ainsi détenu une part de 41,84 % du marché. Ford a pour sa part enregistré 14.461 ventes (8,58 %), suivi de Volkswagen avec 12.072 véhicules (7,16 %), et Hyundai avec 11.030 véhicules (6,54 %).

Ces ventes ont été propulsées par les offres de fin d’année proposées par les constructeurs automobiles, ainsi que par les offres de crédits bancaires automobiles à taux réduits en 2017.