Allègement du déficit commercial et baisse de la facture énergétique à fin avril

La facture énergétique s’est établie à 20,45 milliards de dirhams (MMDH) au cours des quatre premiers mois de 2020, en baisse de 21,8% par rapport à la même période un an auparavant, indique l’Office des changes.

Ce recul est essentiellement dû à la diminution des approvisionnements en gas-oils et fuel-oils de près de 3,8 MMDH, explique l’Office des changes dans son récent bulletin sur les indicateurs des échanges extérieurs.

Cette évolution s’explique par l’effet prix en baisse de 19% (4.575 DH/T à fin avril 2020 contre 5.648 DH/T un an auparavant), précise la même source, ajoutant que les quantités importées ont également accusé un repli de 12,5%.

Les importations des biens ont reculé de 12,6% à 147,74 MMDH, suite à la diminution des importations de biens d’équipement (-7,8 MMDH), de produits énergétiques (-5,7 MMDH), de produits finis de consommation (-5,4 MMDH), de demi produits (-4,4 MMDH) et de produits bruts (-1,7 MMDH). En revanche, les achats de produits alimentaires ont augmenté de plus de 3,9 MMDH.

De son côté, le déficit commercial du Maroc s’est allégé de 1,9% à près de 66,25 milliards de dirhams (MMDH) au cours des quatre premiers mois de l’année en cours, selon l’Office des changes.

Cet allègement s’explique par les baisses respectives accusées par les importations et les exportations de marchandises de 12,6% à 147,74 MMDH et 19,7% à 81,49 MMDH, sous l’impact de la crise sanitaire liée à la pandémie du nouveau coronavirus (covid-19), précise l’Office des changes dans son récent bulletin sur les indicateurs des échanges extérieurs, ajoutant que le taux de couverture a perdu 4,8 points à 55,2%.