Allègement du déficit commercial de 18,2% à fin juillet

140
DR.

Le déficit commercial du Maroc s’est allégé de 18,2% à près de 100,08 milliards de dirhams (MMDH) à fin juillet 2020, selon l’Office des changes.

Cet allègement s’explique par les baisses respectives des importations et des exportations de marchandises de 17,5% à 240,08 MMDH et de 17% à 140 MMDH, précise l’Office dans son bulletin sur les indicateurs des échanges extérieurs à fin juillet, notant que le taux de couverture s’est établi à 58,3% (+0,4 point).

En glissement trimestriel, la baisse s’est établie à 14% pour les importations et de 1,5% pour les exportations, ajoute la même source.

La baisse des importations de biens s’explique par le recul des importations de la quasi-totalité des groupes de produits en l’occurrence, les produits finis de consommation (-16,37 MMDH), des produits énergétiques (-14,3 MMDH), des biens d’équipement (-13,87 MMDH), des demi produits (-10,34 MMDH) et des produits bruts (-2,44 MMDH). En revanche, les achats de produits alimentaires ont augmenté de 6,6 MMDH.

S’agissant des exportations, leur repli fait suite à la diminution des ventes de la quasi-totalité des secteurs, notamment l’automobile (-28,7% à 32,76 MMDH), le textile et cuir (-29,5% à 15,89 MMDH), l’aéronautique (-21,2 à 7,63 MMDH), l’agriculture et l’agroalimentaire (-4,7% à 36,53 MMDH), phosphates et dérivés (-4,2% à 28,82 MMDH), les autres extractions minières (-31,2% à 1,71 MMDH), l’électronique et l’électricité (-5,6% à 5,61 MMDH) et autres industries (-18,9% à 11,03 MMDH).

La balance des échanges de services a affiché un excédent en baisse de 27,8% à 35,56 MMDH, fait savoir l’Office des changes, notant que les exportations et importations de services ont reculé respectivement de 26,4% et 25,2%.