«Al Hoceima-Manarat al Moutawassit»: le roi accorde une semaine de plus à Jettou pour finaliser son rapport

659

Le roi Mohammed VI a donné son approbation à la demande du président de la Cour des comptes, Driss Jettou, visant à octroyer à la Cour un délai supplémentaire d’une semaine afin de finaliser l’examen du programme «Al Hoceima, ville phare de la Méditerranée».

La Cour des comptes a publié un communiqué officiel, le 10 octobre, dont voici le contenu :

«Conformément aux hautes instructions royales données à la Cour des comptes pour procéder à l’examen du rapport réalisé par l’inspection générale de l’administration territoriale et l’inspection générale des finances au sujet du programme de développement spatial de la province d’«Al Hoceima, ville phare de la Méditerranée», et eu égard au nombre des projets inscrits dans ce programme et celui des intervenants et en raison également des rapports et données nombreux à examiner et auditer, et pour permettre à la Cour des comptes de réaliser cette mission avec objectivité, précision et professionnalisme nécessaires, le Premier Président a sollicité auprès du roi Mohammed VI, d’accorder à la Cour un délai supplémentaire d’une semaine.

Le roi Mohammed VI a ainsi bien voulu donner son approbation à cette demande, en vue de permettre à la Cour des comptes de réaliser les missions qui lui ont été confiées dans les meilleures conditions».