4 choses à savoir sur le paiement mobile promis par Abdellatif Jouahri

Le paiement mobile sera déployé petit à petit en 2018 a affirmé le Wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri, lors de la conférence de presse tenue le 19 décembre à Rabat. Mais, le déploiement de ce mode de paiement mettra du temps et nécessitera une collaboration étroite entre les différents opérateurs économiques du royaume. Les détails. 

En plus des efforts déployés par BAM pour la mise en place de ce projet, Jouahri a insisté sur la collaboration étroite de l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT), les principales banques du royaume et les opérateurs téléphoniques nationaux dans ce projet.

En 2016, BAM s’était fixée comme mission de superviser le déploiement du paiement mobile sans contact (NFC) au sein du royaume. L’adoption de ce mode de règlement permet d’effectuer des économies importantes en termes de coût, de rapidité et de proximité.

En effet, il suffit de disposer d’un smartphone pour effectuer des achats, versements, transferts. L’un des exemples les plus marquants pour la promotion du paiement mobile fut celui entrepris par le gouvernement concernant les vignettes automobiles pour l’année 2016.

L’expérience NFC n’est pas inconnue auprès des banques du royaume, puisque des opérateurs tels qu’Attijariwafa bank et CIH Bank se sont déjà penchés sur le développement de solutions de paiement mobile sans contact au Maroc.

Un moyen de paiement hautement sécurisé

Concernant la sécurité de ce mode de paiement, il sera basé sur le principe de la tokenisation. Chaque client dispose d’un portefeuille virtuel à travers lequel il peut effectuer toutes sortes d’opérations financières. Des Tokens (jetons), sont générés automatiquement lors de chaque transaction, et permettent de aux utilisateurs de garder l’anonymat de leurs données bancaires, en l’occurrence, les numéros de leurs cartes.

Par ailleurs, ce moyen est bénéfique même pour les commerçants, dans la mesure où il offre une réduction du standard de sécurité des données pour les industries de carte de paiement (PCI-DSS) de façon à ce qu’aucun élément sensible ne soit stocké dans leur système d’information.

Une nécessité pour une économie marocaine de plus en plus connectée 

Les consommateurs marocains sont de plus en plus connectés sur smartphones ou tablettes. Cela est le résultat de la facilité d’accès aux nouvelles technologies, ainsi que la conscience connectée dont ils disposent.

Selon un rapport du Centre Monétique Interbancaire (CMI), portant l’activité eCommerce au Maroc au titre du premier trimestre 2017, les sites marchands et sites des facturiers affiliés au CMI ont réalisé 1,4 million d’opérations de paiement en ligne via cartes bancaires, marocaines et étrangères, pour un montant global de 617,7 millions de dirhams au titre du T1 2017, enregistrant une progression de +71,6 % en nombre et +48,6 % en montant par rapport T1 2016.

Avantages et inconvénients du paiement mobile

Avantages
Paiement traditionnel Paiement mobile
  • Simplicité d’utilisation
  • Accessible à tous
  • Accepter par tout le monde Gratuité d’utilisation
  • Rapidité des transactions
  • Sécurité des transactions grâce à la tokenisation
  • Possibilité d’avoir une traçabilité des transactions
  • Possibilités d’avoir plusieurs cartes sur un même support
Inconvénients
Paiement traditionnel Paiement mobile
  • Charges d’impression et stockage élevées
  • Possibilité de perte ou vol
  • Dégradation des billets bancaires
  • Coûts annuels pouvant être assez élevés
  • Acceptation limitée dans certains endroits
  • Technologie non accessible à tout le monde
  • Besoin de former les acteurs économiques à utiliser ce mode de paiement

 

Un gain économique d’envergure pour le Maroc

La mise en place d’un service similaire va certainement demander du temps et de l’argent au Maroc, mais le gain est là. Les transactions seront plus faciles à réaliser pour les différents opérateurs économiques. Que ce soit par NFC, SMS ou via applications bancaires dédiées, le déploiement du paiement mobile contribuera à l’essor de l’économie nationale.