PLF 2020: les entreprises publiques investiront plus de 100 milliards de dirhams

Le volume d’investissement prévisionnel des Établissements et Entreprises Publics (EEP) pour l’exercice 2020 s’élève à 101,195 milliards de dirhams (MMDH), selon le ministère de l’Économie, des finances et de la réforme de l’administration.

Ce montant marque une hausse de près de 2% par rapport aux prévisions actualisées de 2019 et la stabilisation, pour la troisième année consécutive, des investissements prévus des EEP à un palier élevé avoisinant les 100 MMDH, souligne le ministère dans son Rpport sur les EEP.

Ce document accompagnant le Projet de Loi de Finances (PLF 2020) note que « ceci est d’autant plus remarquable que la hausse s’est accompagnée d’une nette amélioration des taux de réalisation ».

Par groupes homogènes, plus de 60,812 MMDH, soit près de 60% de l’investissement total du secteur des EEP au titre de l’année 2020, sera réalisé par les EEP « Marchands », et ce, en raison de l’importance des investissements programmés par le Groupe OCP, l’ONEE, le Holding Al Omrane (HAO), le Groupe RAM, l’ONCF et les Régies autonomes de distribution. Ces derniers représentent plus de 86% des prévisions d’investissement de ce groupe, indique le rapport.

 

Lire aussi: Voici les grandes lignes du Projet de loi de Finances 2020

 

En outre, les EEP « Non Marchands » prévoient des investissement de 33,02 MMDH (32,6% du total du secteur), tandis que les Institutions financières publiques (IFP) prévoient de réaliser 7,16 MMDH, soit 7% du total du secteur des EEP. Les Organismes sociaux prévoient, quant à eux, 200 millions de dirhams (MDH). Quant aux exercices 2021 et 2022, le rapport relève que les volumes d’investissement prévisionnels des EEP seraient de l’ordre de 100,45 MMDH et 91,53 MMDH, respectivement.

S’agissant des prévisions de clôture de l’exercice 2019 des investissements des EEP, elles dépassent 73,323 MMDH, soit un taux de réalisation prévisionnel de l’ordre de 74%, ce qui confirme l’amélioration du taux de réalisation des investissements des EEP amorcé depuis 2018, fait savoir le rapport, notant que les réalisations à fin juin ont atteint 38,83 MMDH.

Les EEP « marchands » réaliseront environ 64% du total des prévisions d’investissement de 2019, et ce, considérant les réalisations probables du Groupe OCP, de l’ONEE, du Groupe RAM, du Holding Al Omrane (HAO), de l’ONCF, et des Régies autonomes de distribution.

 

Lire aussi: PLF2019: nouvelles taxes sur les boissons alcoolisées

 

Les prévisions de clôture des investissements de l’exercice 2019 des EEP « non marchands » représentent 30,6% des prévisions totales du secteur, les institutions financières publiques (IFP) sont en voie de réaliser 3,7 MMDH, dont plus de 91% seraient réalisés par le Groupe CDG, tandis que les organismes sociaux prévoient de réaliser 57 millions de dirhams (MDH), relève le rapport.

Pour l’année 2018, les investissements réalisés par les EEP ont totalisé 66,063 MMDH, soit un taux de réalisation de 68%, marquant ainsi une hausse de plus de 4,7 MMDH par rapport à 2017.

En effet, l’investissement du secteur des EEP en 2018 a enregistré une amélioration de près de 8% après un recul d’environ 16% en 2017, indique le rapport, expliquant cette amélioration par l’augmentation de l’investissement de l’Office National de l’Électricité et de l’Eau potable (ONEE), de la Caisse pour le financement routier (CFR), de Casa Transports, de la Société Rabat Région Aménagement (SRRA) et de la compagnie nationale de transport aérien Royal Air Maroc (RAM).