Deschamps: Mbappé cochait « toutes les cases » pour être capitaine

Publié le
Bleus: Mbappé cochait "toutes les cases" pour être capitaine, dit Deschamps
© DR.

Kylian Mbappé « coche toutes les cases pour avoir cette responsabilité supplémentaire », s’est justifié le sélectionneur Didier Deschamps, mardi dans un entretien à la presse régionale, après avoir confié le brassard de capitaine à Kylian Mbappé.

Le patron des Bleus a fait son choix en fonction d’une « logique interne » après la retraite internationale de Hugo Lloris et Raphaël Varane, ancien capitaine et vice-capitaine, a-t-il dit. « C’est dans la logique aussi de ce qui se passe sur le terrain, en interne. Et de ce que j’attends lors de ce stage et dans l’avenir », a-t-il poursuivi.

A 24 ans, « Kylian coche toutes les cases pour avoir cette responsabilité supplémentaire. Mais d’un autre côté, ça ne va pas à l’encontre d’Antoine (Griezmann) qui a toujours été un joueur important, même dans des périodes difficiles où il a aussi été critiqué », a prolongé Deschamps.

Du haut de ses 117 sélections, Griezmann pouvait prétendre au brassard. Selon certains médias spécialisés, le joueur de l’Atlético Madrid aurait eu du mal à accepter la décision de Deschamps.

« Il aura aussi une responsabilité de vice-capitaine, avec d’autres joueurs certainement pour faire le lien, être fédérateur dans le groupe. Du lien avec le staff technique, avec moi dans les échanges, puis aussi avec l’institution et le nouveau président de la Fédération Philippe Diallo », a détaillé le sélectionneur.

Lire aussi: Vidéo. Mbappé devient le meilleur buteur du club du PSG

Selon lui, « Kylian et Antoine pouvaient être capitaine l’un et l’autre… C’est pour ça que j’ai préféré en discuter avec les joueurs, si l’un ou l’autre avait dit que c’est une chose qui pouvait ne pas lui convenir et que ce n’était peut-être pas une bonne chose pour le groupe ».

Le technicien a redit que « la légitimité » était le critère « indispensable » à ses yeux pour être un candidat au brassard. Il a aussi évoqué « cet aspect moteur, fédérateur dans le groupe, avec des plus jeunes, des moins jeunes, certaines obligations extérieures aussi qui sont de plus en plus importantes ».

Enfin, Deschamps a reconnu que son choix était en partie arrêté avant le début du rassemblement. « J’avais déjà mon idée en tête avant d’avoir les échanges de lundi » avec les principaux intéressés, a-t-il dit.

La rédaction vous conseille

Les titres du matinNewsletter

Tous les jours

Recevez chaque matin, l'actualité du jour : politique, international, société...

Deschamps: Mbappé cochait « toutes les cases » pour être capitaine

S'ABONNER
Partager
S'abonner