Cherche nouveau modèle d’utilisation d’internet désespérément !

Notre chroniqueur Abdellah Tourabi revient non sans ironie sur les polémiques à répétition provoquées par des publications sur les réseaux sociaux. 

Les 25 ans de la Biennale de photographie de Bamako: un...

Pour ses 25 ans, fort d'un nouveau souffle, avec une gouvernance désormais malienne, l'Institut français relégué en tant que partenaire, la Biennale de la...

Terrorisme: les raisons de la haine

Pour un travail de recherche, et par la suite un documentaire, j’étais parti à la rencontre des familles et voisins des kamikazes qui avaient commis les attentats du 16 mai à Casablanca.

Tribune. Pourquoi faut-il ubériser la société marocaine ?

L’Ubérisation est un néologisme, un terme français issu d’une startup californienne Uber créée en 2009. Il s’agit d’une plateforme numérique de service qui met en relation directe des clients qui veulent se déplacer et des chauffeurs et ceci grâce à la géo-localisation et aux Smartphones. Sans posséder ni véhicules ni chauffeurs salariés, Uber offre un service de transport urbain adapté aux usagers de l’Internet mobile moyennant commission.

Cannes et le monde arabe: sous les paillettes, une terre promise? 

Cette année, le Maroc était présent en force avec deux films sélectionnés : Adam de Myriam Touzani et Le Miracle du Saint Inconnu d'Alaa Eddine Aljem.

Revenir des Traversées mauritanides

Les rencontres littéraires de Nouakchott se sont déroulées du 19 janvier au 27 janvier. Il s'agissait de la 9 ème édition sous le thème : Le prix, le songe... Comme l’a souligné  son directeur Bios Diallo, elles ont réaffirmé la nécessité de la littérature  dans l’existence, non seulement d’un pays mais de tout un chacun. 

Aux armes citoyens !

Il fallait y être pour pouvoir le croire. Samedi, la réalité a devancé la fiction, laissant la Capitale parisienne en feu et en sang.

506,383FansJ'aime
23,175SuiveursSuivre
124,000AbonnésS'abonner
X