Voyage au bout de l’horreur: du marbre dans les gares, des carcasses sur les rails

à 20:45
DR.

Bon gré et surtout mal gré, on tentait de s’habituer à la saleté des wagons, à l’insalubrité des sanitaires, aux retards des trains, doux euphémisme pour ne pas dire l’absence de trains… On faisait contre fortune bon cœur en se disant qu’après tout, la gare toute de marbre vêtue, elle, n’est pas si mal. Des commerces, des enseignes de fastfood, des machines pour acheter un billet électronique qui marchent une fois sur dix mais qui sont tout de même là. On se dit que l’intention y est… C’est pas si mal. C’est le Maroc. Après tout, c’est un pays toujours en voie de développement.

LIRE sur Plurielle.ma