Vidéo. Tanjazz: le métissage musical dans tous ses états

à 19:45

Au Tanjazz, le métissage musical prend sa plus belle forme. Cisco Herzaft & Micflow, United colors of Mediterrannée et Kitsch & Glory, trois formations qui ont charmé le public ces derniers jours expliquent, à travers leur expérience, comment la musique unit des musiciens de divers horizons.

United colors of Méditérannée est une formation qui incarne la rencontre des styles par excellence. Créé il y a un an et demi, ce groupe mêle musique orientale et influences de l'Europe de l'Est avec des artistes venus d'horizons très divers. Guillaume Dettmar, violoniste et manager du groupe, nous explique qu'à travers des morceaux comme "Le monde ne tourne pas rond" ou encore "Silence après l'explosion", le groupe veut dénoncer les guerres notamment en Palestine et unir toutes les cultures méditerranéennes en un tout cohérent.

Autre symbole fort du métissage musical, le groupe Cisco Herzaft & Micflow. Le public a été touché par le jeu du vétéran du blues Cisco Herzaft qui, même après avoir joué avec les plus grands bluesman tels que John Lee Hoocker, apporte toujours de nouvelles sonorités à ses compositions. Après avoir rencontré Micflow, un beatboxer dont le groupe Under Control avait remporté le titre de champion du monde en 2009, le bluesman a décidé de mêler hip-hop et blues pour former ce duo détonnant. Avide de nouveauté, Cisco Herzaft souhaiterait former un quartet en intégrant un contrebassiste et un harmoniste.

Notre coup de cœur au festival Tanjazz est sans aucun doute le duo australien Kitsch & Glory, deux musiciennes pleines de vie qui munies de différents instruments et d'une loop station ont su faire planer le public. Avec la voix de Maria Holzeis qui rappelle celle de Noémie Wolfs des Hooverphonic et un mix de sons entre trip hop, jazz et folk, le duo a trouvé la formule gagnante. Le secret de leur réussite? Une complicité fruit d'une amitié qui date de 20 ans et énormément de créativité.