Vidéo. Sbagha Bagha introduit le « battle de graffiti » au Maroc

354

Sbagha Bagha, auparavant organisé en marge du Festival L’Boulevard, est aujourd’hui un festival à part entière qui se démarque par une programmation hors pair. Retour sur un de ses événements phares: le « battle de graffiti ».

« Depuis la création de Sbagha Bagha, le but était de l’incuber au festival L’boulevard, et après 3 ou 4 ans, en faire un festival à part entière. L’enjeu était qu’il devienne plus diversifié au niveau de la programmation », nous explique d’entrée Salah Malouli, directeur du festival Sbagha Bagha.

Un pari réussi, notamment avec l’organisation du tout premier battle de graffiti au Maroc. La compétition organisée sur deux jours, du 21 au 22 octobre, a opposé plusieurs street-artistes venus des différentes villes du royaume pour partager leur art avec un public averti.

Le premier jour du battle a été consacré au « sketching ». Les artistes ont ainsi pu se démarquer en réalisant des croquis en direct et devant le jury, qui a sélectionné huit candidats pour la finale du lendemain, consacrée au grafitti. Le gagnant est reparti avec 300 sprays d’une valeur de 22.000 dirhams, tandis que le deuxième a reçu 100 sprays d’une valeur de 7.000 dirhams.

L’ambiance était également au rendez-vous, avec des prestations des rappeurs Nessyou et Toto.