Vidéo. « Redemption Day », le nouveau film de Hicham Hajji, suscite la colère en Algérie

6252
DR.

Pas encore sorties dans les salles obscures, que le nouveau film de Hicham Hajji créé la polémique. Taxé d’être financé par le gouvernement marocain pour s’en prendre au pays voisin, le principal concerné a répondu à ses détracteurs.

Le film «Redemption Day» dont la date de sortie prévue à partir du 8 janvier 2021 fait déjà beaucoup parler de lui. Pour cause, nos voisins algériens y voient «un message politique», comme l’affirme un chroniqueur de la télévision El Djazairia One.

Pour cause du film qui se déroule justement entre les deux pays. En effet, l’histoire est celle d’une «célèbre archéologue américaine qui se rend au Maroc après y avoir découvert les plus vieux ossements humains, datant de 300.000 ans. Arrivée à la frontière algérienne, elle se fait alors kidnapper par un groupe terroriste».

Ce court pitch et le trailer de deux minutes ont suffi pour que le film s’attire les foudres des internautes et médias algériens, qui affirment également que le réalisateur a été financé par le gouvernement marocain pour réaliser ce film.

Une polémique qui a poussé le réalisateur Hicham Hajji à défendre sur les réseaux sociaux son film, qui est aussi le premier film américain réalisé par un Marocain.  «Ils ont dit que Redemption Day a été financé par le gouvernement marocain pour montrer que nos frères algériens sont des terroristes … c’est faux!», a écrit le réalisateur sur Twitter, avant de lancer «peut-être que vous devez d’abord regarder le film avant de juger ».

Pour rappel, la sortie mondiale du film «Redemption Day» aura lieu à partir du 8 janvier 2021. Le film sera également disponible en VOD à partir du 12 janvier 2021.