Vidéo. Rabat: la Aïta s'invite au festival Jazz au Chellah

1421

Du 12 au 16 septembre 2018, Jazz au Chellah revient cette année avec une programmation éclectique. 5 raisons de ne pas rater ce festival riche et varié.
 

La Fusion Jazz & Aita entre Radio Bastava et Oulad Ben Aguida

Fusionner jazz et aita, c’est possible! La preuve à Jazz au Chellah ce mercredi 12 septembre, une belle occasion pour les mélomanes de découvrir cette fusion particulière. Pour ceux qui ne peuvent être présents, pas de panique, il pourront assister à la déambulation de ces deux formations qui partira du cinéma Renaissance à la place Pietri jeudi 13 septembre. A la place Pietri, on pourra également assister à la rediffusion de tous les concerts du festival. Chaque concert sera projeté le lendemain sur un écran géant.

Des rythmes africains aussi

Le Jazz au Chellah met cette année le Jazz en fusion avec différents genres de musique allant des musiques tziganes de l’Europe des Balkans à l’Espagne, du jazz manouche au flamenco et de la aita aux rythmes africains qui seront interprétés par Cheick Tidiane Seck &co. Un musicien malien qui avec son groupe, proposera des sons d’influences africaines et mandingues, allant du groove au reggae ce dimanche 16 septembre.
 

 

Le grand trompettiste italien Flavio Boltro

Flavio boltro est considéré comme l’un « des plus grands trompettistes » en Europe. Il se produira ce mercredi 12 septembre au Chellah.
 

Un concert de la chanteuse rebelle de l’Atlas Hada Ouakki

Véritable icône musicale de l’Atlas, Hada Ouakki séduit par sa présence et son charisme. Figure emblématique de la chanson amazigh au Moyen Atlas, elle est également une grande chanteuse de aita qui a marqué la scène musicale marocaine.

Des cours de Swing dans les rues de la acpitale

Et parce que Jazz rime aussi avec swing, les Rbatis et fidèles du festival seront invités à participer à des cours de swing dance ouverts au public dans les rues de Rabat.