Vidéo. Musée MMVI: hommage à Chaïbia Talal, Fatima Hassan El Farrouj et Radia Bent Lhoucine

à 21:42

Le Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain de Rabat (MMVI) rend hommage, jusqu'au 23 janvier, à trois artistes pionnières de l’expression artistique spontanée au Maroc, à travers l’exposition “Chaïbia Talal, Fatima Hassan El Farrouj, Radia Bent Lhoucine : voyage aux sources de l’art“.  Éclairage.

Mehdi Qotbi, Président de la Fondation Nationale des Musées du Maroc, explique que la Fondation Nationale des Musées souhaitait en premier lieu rendre hommage à Chaïbia Talal, mais "la préparation d'un événement d'une si grande envergure nécessitait un délai plus important pour réunir experts en art, collectionneurs et membres de la famille de Talal. La Fondation a pensé à reporter cet hommage à une date ultérieure", et opter d'abord pour une exposition autour de la question de l'art spontané ou ce que l'on appelle "l'art naïf". Pour cela, le musée a choisi de mettre en perspective l’œuvre de trois artistes pionnières de l’expression artistique spontanée au Maroc, avec trois parcours à la fois similaires et différents.

"Talal, Fatima Hassan El Farrouj et Radia Bent Lhoucine sont toutes trois des artistes nées dans la première moitié du 20e siècle. Et on leur rend hommage à la première moitié du 21e siècle... Elles viennent toutes les trois de la campagne, sont toutes les trois autodidactes... Pour moi elles partagent le même univers... Bien évidemment je dirai que Chaïbia est la locomotive...", précise Mehdi Qotbi pour expliquer les motivations à l'origine de cette exposition.

En effet, si chacune des trois artistes est caractérisée par un traitement pictural singulier, les trois partagent la même source d'inspiration qui n'est autre que leur quotidien. En contemplant les oeuvres de Chaïbia Talal, Fatima Hassan El Ferrouj ou Radia Bent Lhoucine, on retrouve ainsi des scènes festives et rituelles retraçant des cérémonies du mariage, ou encore des paysages rustiques exposant des formes humaines, animales et végétales. Le tableau devient ainsi un vrai témoignage de la réalité quotidienne, de la campagne populaire.

Enfin, Mehdi Qotbi a profité de la conférence de presse organisée lundi 22 octobre au musée pour annoncer qu'une biennale "unique en son genre", consacrée aux artistes féminines de partout dans le monde, sera organisée par la Fondation nationale des musées à la rentrée prochaine.

Du 23 octobre au 23 janvier
Musée Mohammed VI d'art moderne et contemporain
2, avenue Moulay Hassan, Rabat