Vidéo. Mimo Lazrak: « Tant que je ne serai pas humoriste, je ne lâcherai pas l’affaire »

Mimo Lazrak assurera demain soir la première partie du one-man-show de Oualas.

Après avoir assuré les premières parties de quelques grands noms du rire, Mimo Lazrak revient sur scène ce dimanche 3 novembre à Rabat à l’occasion du spectacle de Oualas, artiste marocain et Ivoirien d’adoption. Interview.

Mimo Lazrak est un jeune artiste qui promet. Casablancais qui étudie actuellement en première année de l’EM Lyon, école de commerce dans la ville blanche. Pourtant, il ne se destine pas à une carrière d’hommes d’affaires. Ce qu’il souhaite lui, c’est devenir humoriste et comédien. Comme beaucoup de jeunes dont le projet professionnel cible le milieu artistique, il a choisi « pour ses parents » une formation qui lui donnerait les armes pour rebondir « au cas où » son rêve ne se réaliserait pas.

Mais Mimo ne manque pas d’ambition. « Tant que je ne serai pas humoriste, je ne lâcherai pas l’affaire », déclare-t-il avec un sourire confiant. Et c’est bien parti pour ce jeune talent qui a déjà foulé les planches du Mégarama (avant-première de Abdelkader Secteur), de la FOL (Samia Orosemane) et plusieurs café-théâtre parisiens.

Il revient demain, dimanche 3 novembre pour faire rire les spectateurs de Oualas à l’occasion de son one-man-show « Dans la tête de Oualas », une série de sketchs inspirés de son vécu d’enfant marocain élevé en Côté d’Ivoire. Pour le futur, Mimo travaille actuellement sur l’écriture de son premier one-man-show qui devrait aboutir « d’ici un an et demi », confit-t-il.