Vidéo. Maxime Karoutchi: la musique judéo-marocaine « se chante du fond des tripes »

2188

Dans ce quatrième épisode de notre série d’articles consacrés à la communauté juive marocaine, Maxime Karoutchi nous parle de sa particularité musicale, chantée « du fond des tripes ». Surnommé « le dernier des Mohicans », l’artiste casablancais prend très à cœur sa responsabilité de représenter et transmettre ce patrimoine.